Facebook
Rss
Twitter








Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une plainte déposée contre les fonctionnaires du ministère espagnol des A.E

Nouveau rebondissement dans l’affaire Ghali


Une nouvelle plainte a été déposée en Espagne dans le cadre de l'affaire Brahim Ghali. Le journal La Razon indique qu'elle porte la signature de l'avocat Antonio Urdiales et accuse des fonctionnaires du ministère des Affaires étrangères et de l'aéroport militaire de Saragosse de «falsification de documents et d'utilisation de faux passeports ».

Antonio Urdiales accuse aussi le gouvernement de coalition d'avoir autorisé le chef du Polisario à entrer illégalement en Espagne : « Les vrais responsables de ces événements ne pourront jamais arguer de raisons humanitaires comme base d'exemption de leur responsabilité pénale », at-il déclaré. 

L’avocat espagnol explique que Brahim Ghali "n'est pas un migrant irrégulier assisté par des fonctionnaires espagnols à la frontière pour des raisons humanitaires, mais il est accusé d'avoir perpétré un génocide internationalement connu.

Les fonctionnaires espagnols sont pleinement conscients de la situation procédurale de Brahim Ghali devant la Cour nationale », ajoute-t-il en précisant qu'il existe des preuves suffisantes indiquant que "l'entrée de Brahim Ghali en Espagne et son transfert ultérieur à Logroño étaient prémédités et qu’ils sont le résultat d'un accord préalable entre lui et les autorités espagnoles ou entre les autorités espagnoles et algériennes".

Ahmadou El-Katab

Libé
Dimanche 13 Juin 2021

Lu 549 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 24 Septembre 2021 - 18:20 La réadmission a un coût

Vendredi 24 Septembre 2021 - 18:00 Main basse sur la mairie de Rabat

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020



Flux RSS