Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une nouvelle approche pour une meilleure efficacité

Le recensement général 2024 sous le signe de la digitalisation et en rupture avec les expériences passées


Alain Bouithy
Vendredi 24 Février 2023

Une nouvelle approche pour une meilleure efficacité
Prévu en septembre 2024, le prochain Recensement général de la population et de l’habitat (RGPH) sera placé sous le signe de la digitalisation, a annoncé le Haut-Commissaire au plan, Ahmed Lahlimi Alami.

S’inscrivant dans le contexte de la transformation digitale des lignes de produits et de services, amorcée par le Haut-Commissariat au plan (HCP) depuis 2019, ce Recensement « se caractérise, sous cet angle, par une rupture par rapport aux recensements passés », a-t-il déclaré lors d’un point de presse tenu jeudi 23 au siège de l’institution publique chargée de la production, de l'analyse et de la publication des statistiques officielles au Maroc.

Il importe de rappeler que cette opération statistique de dénombrement de  la population marocaine sera réalisée en application des Orientations de Sa Majesté le Roi et en conformité avec les recommandations de la Commission statistique des Nations unies de réaliser le recensement de la population au moins une fois tous les dix ans, comme l’a souligné le Haut-Commissaire au plan.

La rupture promise « se fera au bénéfice d’une efficacité opérationnelle et d’une optimisation du coût budgétaire de l’ensemble du processus de réalisation du prochain recensement », a indiqué Ahmed Lahlimi Alami au cours de cette rencontre dédiée à la présentation des travaux préparatoires du RGPH 2024.

Selon lui, elle se traduira à trois niveaux : les travaux cartographiques, qui en constituent la base géographique, économique et humaine; le mode de collecte des données auprès des ménages, leur exploitation et leur diffusion ainsi que le recrutement et la formation des agents d’exécution.

En ce qui concerne les travaux cartographiques, le Haut-Commissaire au plan a indiqué que la solution informatique comporte des modules mobiles sur les tablettes utilisées par les enquêteurs ainsi que des modules web destinés au suivi des travaux de terrain au niveau central, régional et provincial.

Comme cela a été expliqué, ces applications permettent le découpage du territoire national en «districts de recensement» pour assurer, lors de l’exécution du recensement, le dénombrement exhaustif de la population, sans risque d’omission ni de doublons, et pour arrêter les ressources humaines et matérielles nécessaires.

Et Ahmed Lahlimi Alami de préciser que « cette solution couvre également la cartographie géoréférencée des établissements économiques et la collecte des données relatives à leurs activités et ressources humaines ».

S’agissant de la collecte des données auprès des ménages, le Haut-Commissaire  au plan a assuré que leur exploitation et leur transfert sécurisé au centre de gestion des données seront réalisés en temps réel sur tablette intégrant les tests de validité, de cohérence et de vraisemblance. Ce qui, a-t-il insisté, permettra la diffusion des résultats du recensement dans les meilleurs délais.

Mis à part cela, la « collecte informatisée permet évidement d’éliminer les coûts associés à l’impression, au transport, au traitement et à l’archivage des questionnaires au format papier », a-t-il fait savoir.

Par ailleurs, étant donné que le but visé par la nouvelle approche adoptée au cours de cette opération est de couvrir le maximum de données utiles et d’en assurer la disponibilité au niveau des unités territoriales de base les plus fines, le HCP annonce qu’il sera procédé à la collecte des données auprès des ménages par un double questionnaire.

Destiné à l’ensemble de la population, le premier questionnaire couvre spécifiquement les données sur les structures démographiques ainsi que les phénomènes rares tels que la migration internationale et la mortalité.

Plus détaillé, le deuxième questionnaire permet d’introduire de nouvelles thématiques (événements démographiques, protection sociale, usage des TIC, migration internationale et environnement) et d’approfondir celles existantes (démographie, éducation, activité, mobilité, handicap, conditions d’habitat). L’idée étant de permettre d’appréhender les données requises pour le suivi du nouveau modèle de développement et des objectifs de développement durable.

Il sied de signaler que « ce questionnaire détaillé est adressé à l’ensemble de la population des communes de moins de 2.000 ménages et à un échantillon de 20% des ménages des communes dont la taille est supérieure ou égale à 2.000 ménages », a précisé le Haut-Commissaire.

A noter qu’un premier test en temps réel est en cours de réalisation dans la région de Rabat-Salé-Kénitra en vue d’évaluer aussi bien la solution informatique que l’approche méthodologique. L’opération dont la fin est prévue vers la fin du mois de février 2023 sera suivie du lancement des travaux cartographiques et de la cartographie des établissements économiques sur tout le territoire national au début du mois d’avril 2023 pour une période de 14 mois.

Quant au recrutement des agents d’exécution du recensement, Ahmed Lahlimi Alami a annoncé «une nouvelle approche au recrutement, après leur formation, des enquêteurs et des superviseurs qui seront chargés d’encadrer les différentes phases de réalisation du recensement », indiquant que  le processus de formation  sera accessible au grand public.

Alain Bouithy


Lu 1743 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 24 Février 2024 - 13:28 En avant toute !

Samedi 24 Février 2024 - 08:47 Femmes et avenir du socialisme

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020












Flux RSS
p