Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une ONG dénonce l'exploitation politique et militaire des enfants dans les camps de Tindouf



Libé
Vendredi 17 Mars 2023


Une ONG a dénoncé, jeudi à Genève, l'exploitation politique et militaire par le "polisario" des enfants dans les camps de Tindouf, dans le sud-ouest de l'Algérie, du fait de la position négative d’Alger face à ces violations systématiques. 


Dans un communiqué, publié à l'occasion des travaux de la 52ème session du Conseil des droits de l'homme (CDH), l'ONG ''Promotion du développement économique et social" (PDES) a relevé que les enfants prennent part aux exercices militaires du '’polisario’’ qui les utilise comme boucliers humains, précisant que dans sa propagande récente, le front s'est vanté du retour au port des armes, avec des enfants participant à des défilés militaires.


Il s'agit d'une exploitation à la fois politique et militaire de milliers d'enfants dans les camps et une violation claire de la convention relative aux droits de l'enfant, en particulier de l'article 4 de son protocole facultatif, relatif à l'implication d’enfants dans les conflits armés, a affirmé l'ONG.


Bien que le droit algérien consacre la protection des enfants victimes de conflits armés, le pays hôte reste indifférent à ce qui se passe dans les camps de Tindouf, où le ‘’polisario’’ enrôle des milliers d'enfants et les prive de leur droit à l'éducation, a observé PDES, qui a présenté plusieurs témoignages de femmes affirmant que leurs enfants sont privés d'une enfance naturelle et prennent part à des opérations militaires, avec des effets néfastes tant sur leur santé physique que morale. 


L'ONG a attiré l'attention de la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour le sort des enfants en temps de conflit armé sur le fait que ces violations ne peuvent être identifiées que par le biais du mécanisme de surveillance et de communication de l'information des Nations unies, inexistant dans les camps de Tindouf. 
 


Lu 1052 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS