Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Un responsable de Boeing s'excuse pour les problèmes du 737 MAX 9



Libé
Lundi 29 Janvier 2024

Le patron de la branche avions commerciaux de Boeing s'est excusé vendredi soir dans un message aux salariés des derniers déboires de l'industriel américain, au moment où des 737 MAX 9 reprennent le chemin des airs.


"Nous sommes vraiment désolés des perturbations importantes et de la frustration pour nos clients", a déclaré Stan Deal dans un message à ses salariés transmis par Boeing à la presse.


Quelques heures plus tôt, un 737 MAX 9 de la compagnie Alaska Airlines a effectué un premier vol commercial depuis la suspension de vol décidée par le régulateur américain (FAA) à la suite de l'incident du 5 janvier.

Ce jour-là, une porte obstruée de la carlingue d'un appareil d'Alaska Airlines s'est décrochée en vol.


United Airlines a aussi remis en service des 737 MAX 9 avec des passagers ce week-end, en commençant par un vol parti de Newark (près de New York) samedi matin à 10H30 heure locale pour Las Vegas (Nevada), avec 181 personnes à bord.


United possède la flotte la plus importante de ce type d'appareil (79 avions), soit environ 8% de sa capacité au premier trimestre, a indiqué mardi Scott Kirby, patron de la compagnie.

Il a annoncé que les problèmes rencontrés par Boeing avec les 737 MAX vont forcer son entreprise à "retravailler la programmation de la flotte" pour les prochaines années.

Depuis la suspension des vols décidée par la FAA, à Boeing, "notre objectif était d'aider nos clients à reprendre leur activité", a souligné vendredi Stan Deal dans son message à ses équipes.


Désormais, "notre objectif de long terme porte sur l'amélioration de la qualité afin de retrouver la confiance de nos clients, de notre régulateur et des personnes qui prennent l'avion", a-t-il ajouté.
"Franchement, nous les avons déçus, nous les avons laissé tomber", a-t-il même déclaré avant de s'excuser.

Quelque 10.000 salariés de Boeing ont jeudi arrêté leur travail sur la chaîne de production du 737 MAX, près de Seattle, pour "se reconcentrer sur la sécurité et discuter des manières d'améliorer nos pratiques", selon M. Deal.

Le dernier incident sur le vol d'Alaska Airlines, après d'autres problèmes de production ces derniers mois, a poussé la FAA et l'avionneur lui-même à disséquer son processus de contrôle qualité, et une personne indépendante a été nommée pour mener un audit.



Lu 521 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe










L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30





Flux RSS
p