Libération


Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Un pédophile aux abois





Un pédophile aux abois
Une incroyable affaire! En septembre 2011, Daniel Galvan a été condamné à 30 ans de prison, la plus lourde peine jamais prononcée contre la pédophilie au Maroc. Aussi invraisemblable que cela puisse paraître, son nom a figuré  dans la liste des prisonniers graciés par le Roi Mohammed VI avant que le Souverain ne revienne sur sa décision. Le pédophile a été alors arrêté le  5 août en Espagne et il est désormais entre les mains de la justice espagnole. Pendant plusieurs jours, le nom de Daniel Galvan a été sur toutes les lèvres. L’affaire de ce pédophile accusé d’avoir violé pas moins de 11 enfants  a suscité moult interrogations. Ce qui a  poussé des centaines de personnes à sortir dans la rue exigeant une totale transparence. L’occasion également d’exiger des mesures de nature à mieux gérer les conditions d’octroi de la grâce à ses différentes étapes. A cet effet, le ministre de la Justice et des Libertés, Mustapha Ramid, a annoncé qu’un nouveau texte régissant la procédure de grâce verra le jour dans les mois à venir.
 

Libé
Mercredi 1 Janvier 2014

Lu 725 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.