Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

‘’Un pas en avant” de Jean Philippe Maillard présenté à Essaouira




La cérémonie de présentation et de signature du livre “Un pas en avant” de l’écrivain français, Jean Philippe Maillard, a eu lieu lundi à l’espace emblématique de “Dar Souiri” à Essaouira. Cet événement culturel et littéraire qui s’inscrit dans le cadre d’une série d’activités culturelles et artistiques programmées par l’Association “Essaouira-Mogador” au titre du mois de février, est organisé en partenariat avec l’Association “Essaouira France Maroc”.
Ce genre de rencontres, selon ses organisateurs, se propose de contribuer à la dynamique culturelle et artistique que connaît la cité des Alizés et à consacrer davantage son ouverture sur d’autres cultures et ce, conformément à sa vocation de carrefour incontournable du dialogue entre les cultures et les civilisations.
La cérémonie de signature de cet opus de 268 pages, publié en septembre 2017, a été rehaussée par la présence d’un aréopage d’intellectuels, d’acteurs associatifs et d’hommes de lettres d’Essaouira et d’ailleurs, ainsi que de nombre de résidents étrangers dans la cité des alizés. “Ce livre est le reflet d’une grande partie de mes expériences de vie. Il parle de sujets très divers mais tous complémentaires.
L’homme ne doit pas être vu du bout d’une lorgnette, morceau par morceau, mais toujours dans sa globalité”, écrit à ce sujet Jean Philippe Maillard, avant d’ajouter qu’”on ne peut toucher un point de l’humain sans avoir d’interaction avec les autres parties, que celles-ci soient physique, émotionnelle ou spirituelle”.
“C’est cette approche qui est mise en avant. Approche que j’applique dans ma vie, à moi-même et que je propose à toute personne qui m’offre sa confiance pour avancer ensemble”, explique-t-il, faisant observer que ce livre va donner une multitude d’informations, toutes complémentaires dans des domaines très variés, toutes issues d’expériences de vie. “Ma vie est simple d’expériences diverses qui, toutes, m’ont permis d’avoir des prises de conscience et d’être ce que je suis aujourd’hui, une personne de plus en plus libre, dans le respect de mes valeurs de vie et dans le respect des autres”, précise-t-il. Et d’ajouter que “ces prises de conscience font qu’aujourd’hui sur plusieurs décennies, mes relations sociales ont totalement changé. Cela s’est fait avec le temps, en douceur mais le constat est là. Beaucoup de mes illusions sont tombées pour arriver dans “le vrai monde”. Monde où nous vivons tous, mais dans lequel, il y a tellement de superflus, d’illusions que nous avons du mal à savoir où l’on est et qui on est véritablement”, commente M. Maillard.

Vendredi 8 Février 2019

Lu 357 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com