Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Un agenda chargé pour Horst Köhler


Tournée régionale du nouvel émissaire onusien et briefing du Conseil de sécurité au menu



Horst Köhler qui a pris ses fonctions le 8 septembre à New York, se prépare à entamer, dans les prochains jours, sa première tournée à Rabat, Alger et Tindouf pour tenter de relancer des négociations bloquées depuis 2012. Un briefing au Conseil de sécurité est également à l'ordre du jour.
Horst Köhler est attendu "dans les jours prochains" dans la région pour tenter de relancer les négociations initiées en 2007 à Manhasset, en banlieue new-yorkaise, mais bloquées depuis 2012. C'est ce que vient d'annoncer le staff du nouvel Envoyé personnel du Secrétaire génaral de l'ONU pour le Sahara.
La première révélation sur le périple de Horst Köhler a de quoi décevoir la direction du Polisario. Contre toute attente, l’ex-président allemand, pourrait ne pas visiter Laâyoune durant l'étape marocaine de son périple où il se rendra, uniquement à Rabat. Ceux qui se font appeler les séparatistes de l’intérieur téléguidés à partir de Tindouf seront encore plus déçus  que leurs commanditaires. Ils n’auront pas la possibilité de fomenter des troubles dans la capitale des provinces sahariennes marocaines  comme ce fut le cas auparavant.
De son côté, Alger qui abrite les camps de Tindouf depuis plus de quarante ans sans  accorder le statut de réfugié à leurs résidents et qui est nommément citée dans la résolution 2351 adoptée fin avril à l'unanimité des quinze membres du Conseil de sécurité comme "partie" prenante au conflit, est pointée du doigt pour complicité avec la direction du Polisario dans le détournement des aides humanitaires destinées à la population de ces camps. 
Autre révélation sur l'agenda de Horst Köhler: il est prévu que le nouvel émissaire onusien rendra compte durant ce mois d'octobre au Conseil de sécurité de sa première tournée dans la région qui pourrait commencer vendredi prochain.
Un autre compte rendu est attendu  en ce  même mois, à savoir celui de la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU et chef de la Minurso qui sera le dernier que fera Kim Bolduc dont le mandat expire fin décembre 2017.
 

Ahmadou El-Katab
Lundi 16 Octobre 2017

Lu 1451 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs