Libération




Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Troisième édition de l’initiative Women In Africa à Marrakech

Le choix du Maroc pour abriter cette manifestation découle de ses atouts et de sa stabilité politique, mais également de son emplacement stratégique




Des femmes entrepreneuses se sont réunies, vendredi soir à Londres, pour préparer la 3ème édition de l'initiative "Women In Africa" (WIA) prévue cette année à Marrakech et discuter d'éventuels partenariats à même d'encourager les femmes africaines à se lancer dans le domaine de l'entrepreneuriat. 
Ces femmes africaines et européennes ont débattu autour des moyens de renforcer l'impact de la femme africaine dans le développement du continent et des différents projets susceptibles de promouvoir le leadership féminin africain, en matière d'affaires et d'économie. 
"Après la réussite des deux précédentes éditions, le sommet de 2019 de WIA viendra consolider et étendre cette plateforme, devenue désormais, une partie intégrante de l'agenda international, étant la seule et unique organisation dédiée à la promotion du leadership de femmes africaines", a indiqué l'ambassadeur du Maroc au Royaume-Uni, Abdeslam Aboudrar, dans une allocution à cette occasion. 
"Le Maroc s'est toujours engagé à consolider la coopération Sud-Sud au sein de son continent mère", a rappelé M. Aboudrar, précisant que cette dynamique a été accélérée d'une manière "remarquable", au cours de la dernière décennie sous l'égide de S.M le Roi Mohammed VI. 
L'ambassadeur a, par ailleurs, souligné que la tenue d'une nouvelle édition de WIA dans la ville ocre pour la troisième année consécutive témoigne de la haute considération accordée aux efforts déployés par cette plateforme en vue de promouvoir une meilleure représentation des femmes africaines en économie. 
Des son côté, la Présidente et CEO de Women In Africa, Hafsat Abiola, a expliqué que le but de cette rencontre est de présenter les femmes de WIA aux entrepreneurs britanniques et de faire connaître l'action de cette organisation à une échelle plus vaste, afin de trouver de nouveaux partenaires souhaitant s'engager à soutenir les femmes africaines à haut potentiel pour avoir plus d'impact et d'influence dans l'ensemble du continent. 
"Un grand succès est toujours le fruit d'un grand soutien", a-t-elle relevé dans une déclaration à la MAP en marge de cet événement, poursuivant qu’"au lieu d'attendre que les gens viennent demander ce dont on a besoin, nous devons aller vers eux et exposer nos souhaits et nos ambitions". 
Le choix du Maroc pour abriter cette initiative découle de ses atouts et sa stabilité politique, mais également de son emplacement stratégique "qui en fait un trait d'union entre le Moyen-Orient, l'Europe et l'Afrique", a noté Mme Abiola, faisant savoir que WIA ambitionne d'amener "les femmes à conduire le changement en Afrique pour édifier un nouvel avenir dans le continent". 
Intervenant à la même occasion, la fondatrice de Women in Africa, Aude de Thuin, a souligné que l'objectif de cette plateforme est de réunir un sommet économique tous les ans vu le "rôle important de l'économie dans l'évolution des sociétés", ajoutant que l'ambition de cette plateforme est de "placer les femmes africaines au pouvoir, mais sans exclure les hommes". 
"Nous sommes convaincus que la complémentarité est nécessaire pour un meilleur équilibre dans le monde", a ajouté Mme Thuin qui s'est dite "fascinée" par le nombre de femmes marocaines occupant des postes de décision. 
Lancée en 2016, Women In Africa (WIA) Initiative est la première plateforme digitale innovante de développement économique et d'accompagnement des femmes africaines leaders et à haut potentiel. Elle se compose du WIA Club qui organise différentes rencontres sur le continent, du WIA institut (data/étude) et de la Fondation WIA Philanthropy, dont l'objectif est de soutenir les femmes entrepreneuses.

Lundi 4 Février 2019

Lu 669 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.