Trois films marocains en lice pour la compétition officielle de Fespaco-2021


Libé
Vendredi 10 Septembre 2021

Trois films marocains en lice pour la compétition officielle de Fespaco-2021

Trois films marocains sont en lice pour la compétition officielle du Festival panafricain du cinéma et de la télévision d’Ouagadougou (FESPACO-2021), dont la 27ème édition est prévue du 16 au 23 octobre, ont annoncé jeudi les organisateurs sur le site officiel du festival. Il s'agit d’"Oliver Black" de Tawfik Baba qui concourra pour la récompense suprême, l'Etalon d'or du Yénnenga, dans la catégorie "Fictions long métrage". "Dans la maison" de Karima Saidi sera, quant à lui, en lice dans la catégorie "documentaire long métrage".

Dans la compétition "courts métrages (fiction et documentaire), Karim Boukhari participe avec son film "Aziya". Outre la compétition officielle, "Les femmes du Pavillon J (The Women In Block J)" de Mohamed Nadif sera en lice dans la section parallèle, catégorie "perspective (long métrage fiction et doc), tandis que Mostafa Derkaoui prend part au festival avec son film "De quelques événements sans signification".

Dans la même section, catégorie "Rétrospectives de films d'animation d'Afrique", Oumoussa Nisren et Anna-lisa Shouli seront présentes avec "Révolution", alors que Ferroukhi participe avec "Mica". Un total de 17 films ont été retenus sur les 1.132 dans la catégorie long métrage de fiction, pour concourir pour la récompense suprême, l'Etalon d'or du Yénnenga, a déclaré lors d'une cérémonie de présentation des œuvres sélectionnées, le délégué général du Fespaco, Alex Moussa Sawadogo.

Les réalisateurs des 17 films en lice sont issus de 15 pays du continent, à savoir, outre le Maroc, l'Egypte, le Burkina Faso, le Sénégal, l'Angola, le Cameroun, le Nigeria, la Tanzanie, la Somalie, la Côte d'Ivoire, le Tchad, le Rwanda, la Namibie, le Lesotho et la Tunisie. Un film haïtien a également été retenu. Par ailleurs, les responsables du comité de sélection qui seront chargés de la définition du programme du FESPACO 2021 ont été désignés.

L'un des principaux rendez-vous du cinéma en Afrique, le Fespaco se tient tous les deux ans à Ouagadougou. Chaque édition voit des films de tous formats entrer en compétition pour briguer l'Etalon d'or, qui doit être décerné cette année le 23 octobre.


Festival

Trois films marocains en lice pour la compétition officielle de Fespaco-2021

Ben Affleck et Matt Damon s'apprêtaient à enflammer le tapis rouge vendredi à Venise pour "Le dernier duel", le nouveau film de Ridley Scott, à la veille de la clôture d'une Mostra marquée par le comeback de Hollywood et une compétition de haut vol.

Après dix jours de célébration du septième art sur le Lido, les organisateurs du plus ancien festival de cinéma du monde s'offrent une nouvelle dose de stars internationales avec ce film en costume à grand spectacle, qui se déroule dans la France du Moyen-Âge, sous le règne de Charles VI.

Les paparazzi ont pu s'en donner à coeur joie dès jeudi, Ben Affleck et sa compagne la chanteuse Jennifer Lopez traversant la lagune, en plein soleil, à bord d'un bateau-taxi. Au casting du film, figurent également Adam Driver (Kylo Ren dans "Star Wars") et l'actrice britannique Jodie Comer.

"Le dernier duel" marque le retour à l'écriture d'un duo, Ben Affleck et Matt Damon, qui s'étaient fait connaître il y a un quart de siècle avec "Will Hunting", projet qu'ils avaient déjà co-écrit et que Gus Van Sant avait réalisé.

Projeter sur le Lido cette grosse production, signée Ridley Scott, créateur de "Blade Runner" ou "Gladiator", est un signe supplémentaire de l'influence de la Mostra de Venise, qui a fait son succès ces dernières années en mêlant cinéma d'auteur et films des plus gros studios, et en devenant une rampe de lancement pour les Oscars.

 



Lu 955 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.