Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Transformation des organismes publics: Plaidoyer à Rabat pour le rôle prépondérant de l'innovation et la digitalisation


Libé
Dimanche 11 Décembre 2022

Transformation des organismes publics: Plaidoyer à Rabat pour le rôle prépondérant de l'innovation et la digitalisation

Les participants à la 5è édition des Rencontres Scientifiques de la Caisse Marocaine des Retraites (CMR) ont plaidé, jeudi à Rabat, pour le rôle prépondérant de l’innovation et la digitalisation dans la transformation des organismes publics.

Placé sous le thème "L'innovation au cœur de la transformation des organismes publics: Quelles opportunités pour les organismes de prévoyance sociale", ce conclave a été également l’occasion de mettre en avant la corrélation entre l’innovation, la croissance économique et la création des richesses à travers l’instauration d’un environnement des affaires propice à la créativité et à l'investissement.

Intervenant à cette occasion, le directeur de la CMR, Lotfi Boujendar, a souligné qu’à l’échelle mondiale, les institutions publiques sont en quête d'innovation, dans leur management organisationnel, dans l’ingénierie des prestations et services qu’elles assurent et dans leurs communication et interaction avec les citoyens, faisant observer que cette volonté de changement est boostée par le développement de nouvelles technologies et par un monde plus connecté et des citoyens de plus en plus exigeants.

Pour M. Boujendar, "il est sans conteste que les économies les plus innovantes s’installent dans des environnements où l’administration publique est prête à innover en matière de réglementation et de politiques publiques ».

Ainsi, l’innovation dans le secteur public nécessite la participation et l’implication de différents acteurs: chercheurs dans les sciences exactes et les sciences sociales, juristes et experts de l’écosystème de l’innovation privé, a-t-il relevé, affirmant que l’ensemble des acteurs "sont appelés à fédérer leurs efforts pour accompagner l’action publique dans ce processus de transformation et de modernisation, et je cite plus particulièrement l’action publique en matière de prévoyance sociale".

Pour sa part, la Secrétaire générale du ministère de la Transition numérique et de la Réforme de l'administration, Sarah Lamrani, a mis en avant, dans une intervention similaire, le rôle essentiel de l’innovation en tant que "levier essentiel pour le développement".

Et de faire valoir qu'une nouvelle stratégie de transformation digitale à l’horizon 2030 sera lancée, et ce, dans le cadre des mesures entreprises par l’Exécutif pour accélérer les chantiers liés à la réforme de l’administration et à la simplification des procédures.

Cette stratégie vise à digitaliser les services publics, jeter les bases pour faire émerger une économie numérique créatrice d’emplois, et améliorer le positionnement du Maroc dans ce domaine, a-t-elle souligné.

De son côté, la vice-présidente de l’Université Hassan II de Casablanca, Alami Fatima Zahra, a indiqué dans une déclaration à M24, la chaîne télévisée de l'information en continu de la MAP, que cette rencontre a été l’occasion d’affirmer que l'innovation est un choix priorisé pour les structures oeuvrant dans la prévoyance sociale.

Mme Alami, également experte en ingénierie sociale et des organisations, a aussi mis en avant l’importance de la transformation digitale et organisationnelle ainsi que la mise à disposition d’outils de proximité au service du client pour les organismes de prévoyance sociale.

Ces Rencontres scientifiques, organisées en mode hybride en partenariat avec l’Université Hassan II de Casablanca, ambitionnent, au travers d'une collaboration entre le monde académique et le monde professionnel, de mobiliser l’intelligence collective des chercheurs et des praticiens en vue de traiter des thématiques d’intérêt commun.

Les débats lors de ce conclave ont été articulés autour de trois panels à savoir "l'innovation dans le secteur public: regards croisés", "retour d'expérience des organismes de prévoyance sociale" et "leviers et trajectoires de l'innovation dans le secteur public".

Cette rencontre a connu la participation d’éminents experts nationaux et internationaux dont Marco Daglio, Responsable de l'Observatoire de l'innovation dans le secteur public de l'OCDE, Raja Temnati, experte en Recherche marketing opérationnelle, Yasmina Bennis, Experte en genre et diversité, Stéphane Giraud, de la direction interministérielle de la Transformation publique France et Jamal Benhammou, directeur d'un centre d'innovation et de recherche et développement.



Lu 1118 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020












Flux RSS
p