Facebook
Rss
Twitter








Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Tout un pays en marche : Condamnation unanime du Parti populaire espagnol et des médias à sa solde


Tout un pays en marche : Condamnation unanime du Parti populaire espagnol et des médias à sa solde
Une extraordinaire marée humaine. Ils étaient des dizaines et  des dizaines de milliers. Des Marocaines et des Marocains, tous âges, toutes catégories, toutes sensibilités et toutes tendances confondus. Ils étaient là, s'exprimant en leur nom et également au nom de tous leurs compatriotes, tout aussi acquis à la cause nationale première. Au Pays et à son Intégrité territoriale.
Il y a de cela 35  ans, les Marocains ont forcé admiration et respect quand ils ont répondu en masse et sans l'ombre d'une hésitation à l'appel de la Nation pour contrecarrer de basses  velléités  colonialistes et séparatistes visant une partie si chère du Maroc.
Trente-cinq années plus tard, les Marocains se mobilisent avec le même enthousiasme  et la même détermination  pour dénoncer les viles manœuvres de ceux qui se sont inventé une raison pour se positionner en ennemis du Maroc.
Entre-temps, il y a eu une autre marche, contre le terrorisme, cette fois, au lendemain des actes  barbares criminels qui avaient visé Casablanca, en mai 2003.
Et pendant tout ce temps, le Maroc n'a cessé d'initier et d'accomplir réformes et chantiers.
Les provinces du Sud, à l'instar de toutes les autres en  ont amplement bénéficié. Les Marocains sont aujourd'hui en mesure de se féliciter de toutes ces avancées réalisées, tout en aspirant à voir ces acquis consolidés et renforcés.
On n'y peut rien, si ce n'est pas fait pour plaire à Alger, un voisin qui doit à cette junte militaire qui tient les vraies rênes du pouvoir, d'être désespérément hanté par des visées hégémoniques dépassées et désuètes ou encore à un Parti populaire espagnol qui a du mal à se départir de ses gènes franquistes. Malgré un contexte de crise, il s'est trouvé incapable de discréditer le PSOE au pouvoir. En mal d'arguments, il a tenté de s'en trouver un du côté du Sahara marocain. De petites manœuvres électoralistes qui font fi du bon sens, de la logique, des impératifs du voisinage et donc d'une coopération qui s'étend à plusieurs domaines et devant s'accomplir dans  l'intérêt des deux pays. Dans la foulée, c'est une presse à la solde de ce même parti et tout à son image qui n'a pas hésité à souiller ce noble métier qu'est le journalisme, bravant et bradant les règles les plus élémentaires de la  déontologie et de l'éthique.
En citoyens responsables et avisés, les Marocains se gardent de  faire l'amalgame. Ce n'est pas l'Espagne ni tous les Espagnols qui sont concernés à travers cette magnifique et désormais historique marche, mais bien ces énergumènes du PP et leurs pseudo-journalistes.
Les images de la marche de Casablanca de ce 28 novembre 2010 devront donner également à réfléchir à ces eurodéputés qui se sont cru obligés de suivre le Parti populaire espagnol dans ses dérives.
Le message était, on ne peut plus, très fort.

Mohamed BENARBIA
Lundi 29 Novembre 2010

Lu 1358 fois


1.Posté par DR IDRISSI MY AHMED le 29/11/2010 12:40
LA MARCHE BLANCHE DE CASABLANCA


INTRODUCTION

Marcheur, ayant encadré comme médecin la région de Taza, lors de la Marche Verte, il me fallait bien verser quelques lignes, fautes de vers, pour conspuer les monstres. Les terroristes barbares, tous clans confondus, qui pour les premiers se sont fixés comme projet de société et plan développement de nous haïr et d'éclater notre Nation, pour briser toute union maghrébine ! Voici un cri de cœur, lancé 24 heures avant la Marche Blanche de Casablanca, à la face des tordus de parmi les hispaniques et contre les dérives de l'indélicat Conseil Parlementaire Européen, tels que englués, presse et agents confondus, dans l’inique et el fallacieux suivisme des images de leurre et des thèses et allégations de la kommandantur algérienne !

REQUISITOIRE

Lettre à l’Europe : La marche de Gdim Izik

L’hiver est venu. Sous le ciel qui les guide et les airs qui les portent, les cigognes de notre wilaya exécutent un vol groupé. Un vol solennel, une procession, une marche à leur façon. Un vol d’adieu au dessus de nos têtes. Un vol d’orientation au dessus de leurs nids. Les bambous chantent et s’enlacent sous le vent qui les fait craquer, en musique. Qui a dit que les végétaux ne savaient pas bouger ? Les jeunes troncs cèdent sous la cisaille des aînés. Des trombes annoncent les averses. Un corbeau lance son cri. Augure ou simple rappel.

Des photos d’enfants de Gaza aux égorgées de Casa ! La honte n’a pas de limites !

D’abord, nous ne détestons personne à travers le monde ! Nous ne voulons que nos droits et notre devoir est de les expliquer et de les défendre. Voici donc une approche digne qui n’a pas été bien saisie et qui nous vaut des adversaires. Voici un peuple pacifique et hospitalier, une nation ancienne et fière, un Etat, qui n’ont pas été compris.

Une Curieuse affaire sociale intérieure au départ, a été manipulée machiavéliquement. Puis des images sur la presse et le NET, où les médias espagnols se sont lamentablement évertués…Fourvoyés, oui ! Des photos d’enfants de Gaza à celle des égorgées de Casa ! Un peuple, le monde, l’Europe, tous abusés par des propagandistes et des falsificateurs ! Les premières photos, prises en 2004 par un journaliste palestinien représentaient de jeunes palestiniens. Une polisarienne de cérémonie, allait verser dessus des pleurs devant nous, des larmes de crocodile de quoi salir la télé ! Photo encore de cette famille égorgée de Casa, qui est utilisée sans remords pour tromper le Conseil de l’Europe. Tel qu’il est devenu lui aussi, extrêmement sensible aux thèses larmoyantes des sécessionnistes et des thèses flagrantes de leurs gourous enrichis!

Photos et fatras d’erreurs

Ces documents, si cruels sont colportés de façon sordide sur des journaux espagnols comme sur le Web ! La confusion, la connivence, la malfaçon sont à leurs extrêmes. Et pourtant l’Europe va croire en la presse fasciste et pernicieuse ! Des mensonges sur des faits, des faits entachés de falsifications ont été utilisé pour permettre à l’Europe, naïvement trahie, de se faire une opinion anti-marocaine, fausse et malséante ! Cette machination scandaleuse est diabolique et stupide à la fois. Ces mensonges sont lâchement exploités. Des chiffres fallacieux, instrumentalisés, ont été produits pour tromper ! Les Européen n’ont-ils pas vu le film que notre ministère de l’Intérieur et celui des Affaires étrangères, ont pris soins de nous montrer et de vulgariser malgré les images des agents marocains qu’on égorge et sur le corps desquels un odieux monstre allait ostensiblement pisser ! Malgré les armes blanches qui scintille entre leurs mains, des bataillons de jeunes coupe-gorges, parachutés on ne sait comment sur ce camps. Un campement de revendicateurs sociaux, assure-t-on, qui a poussé, toutes tentes identiques, en un temps record !

Ces fracas et ces erreurs ont mis en colère le Maroc. Un pays frileux quand à son unité ! Cette colère va générer une Marche Blanche ! La marche de protestation contre les partis haineux d’Espagne a lieu à Casablanca. Et l’erreur de l’Europe est indexée de la même façon, lors de la même marche, pour remettre les pendules à l’heure !

En fait, c’est tout le Maroc qui interpelle et qui invective les partis odieux et le Conseil de l’Europe que ces partis ont instrumentalisé et infantilisé, pour lui faire sortir des insanités choquantes ! Une décision désastreuse, des recommandations perverses et partiales ! Le Maroc refuse ces conclusions erronées, lesquels sont basées sur des erreurs, sur des allégations et qui ne sont qu’un fatras de supercheries montées de toutes pièces. C’est un crime prémédité, qui sans la sagesse, la retenue, l’abnégation des forces de l’ordre marocaines, non armées pour la circonstance, aurait tourné au drame ! Un piège où pouvait tomber le Maroc et où des centaines de gens auraient péri ! C’est la particularité que ces gens de l’Europe devaient saluer au contraire, pour pousser les parties en conflit au dialogue à la paix ! En faisant le contraire, en faisant fi de l’intérêt et de l’importance du Maroc, de ses droits, de la vérité tout court, en s’aveuglant et en optant pour les racontars espagnols, le Conseil de l’Europe pousse à la vindicte et à la guerre !

Thèse et antithèse

Voilà donc une partition des plus lâches, qui va faire de l’effet sur des pros ! Des amateurs n’auraient pas fait pire ! A moins que tous ne soient de mèche avec nos adversaires ! Conquis par l’odeur du gaz, du pétrole, des odeurs de poissons qui se dégagent du sables ! Ou de leur équivalent, convainquant et sonnant !

Une thèse hispanophone, donc, construite par des gauchos du Polisario sur l’ordre certain de leurs mentors et commanditaires algériens. Ces factions belliqueuses, en mal de soulèvement impopulaire ont perpétré leur crime, au moment même où les parties en litige s’asseyaient autour de M. Ross, sous le regard de l’ONU à New York ! Ainsi donc, ce sont les criminels, les barbares, qui sont portés par l’Europe entière, pour être défendus et traités comme des victimes ! C’est le comble de l’ineptie, de l’iniquité et de l’ignominie. Une parodie infâme, indigne de l’Europe ! Parce aucune écoute sérieuse de la partie marocaine ne semble avoir été retenue ! Aucune allusion n’a été faite sur la thèse et les preuves du Maroc. Une condamnation aveugle s’est abattue sur notre pays, du moins, on en fait un grand cas ! On suppute ce que ça peut capitaliser pour nos ennemis ! Une forfaiture, indigne de gens si haut placés ! C’est ce qui révolte tout le peuple du Maroc ! Et qui le fait marcher !

C’est donc tout le pays qui marchera à Casablanca ! Une procession symbolique contre la guerre médiatique ibère et contre l’édit de l’Europe ! Une truanderie tronquée ! Emporté que fut le Conseil de l’Europe dans son désaveu partial et ignare contre notre pays, contre nos valeurs et contre ses droits et son unité. Contre la vérité contre la justice contre la réalité. Et dire que c’est l’Europe Unie qui agit comme pour morceler encore plus le Maghreb !

C’est la faillite de l’amitié, la faillite de l’hospitalité, du modernisme pacifique, qu’observe le Maroc depuis qu’il a liquidé, relativement, pacifiquement et en douceur, le colonialisme et qu’il tente de remembrer son territoire anté-colonial ! C’est la faillite de l’ouverture au profit de l’aventurisme sous la propagande obsessionnelle, écervelée, houleuse et identitaire, de la Prusse régionale. Même s’il pleut, faute de pancartes et de parasols on hissera notre verbe et nos parapluies !

Honte à vous les ibères, vous n’avez pas le sens de l’amitié !

Honte à vous les Ibères ! Cette harangue n’a rien contre nos vrais amis espagnols, les visiteurs, les coopérants et les entrepreneurs, ni contre ceux qui vont comprendre et leurs intérêts et nos droits ! Je parle seulement aux fascistes, aux fossiles de parmi les esclavagistes et les reliquats des colons ! La peur du froid vous fait-elle craindre l’Hiver ? Les chantages d’Alger, ses militaires ou ses sbires ? Le communisme de la république et son terrorisme d’Etat ? Sa propagande ou les menaces du Polisario ? La vengeance barbare des islamistes ? Que craignez-vous les fils de Don Quichottes comme moulins à vent ?

Honte à vous l’Europe, trop souvent contrite et conspuée ! Vous avez oublié vos promesses, votre devoir et vos dettes ! Votre conseil de l’Europe, son arsenal de conseils gratuits ! Aristos de droite, démocraties de banquiers ! Droites et gauches complaisantes, complices et infatuées ! Oubliées vos guerres et nos vies, vos sordides impacts sur nos terres spoliées ! Liberté, modernité, civilisation ! Des mots ! Pendant qu’à côté on meurt par millions et milliers ! Frontières, barrières murs et visas ! Racisme, exclusion et xénophobies ! Même langage, celui des hommes supérieures, des races perverses et nanties, aux perclus dans l’adversité ! Offenses à la faim, offense à l’ignorance et à la pauvreté ! Suffisances et connivences, chefs d’œuvres du crime, très exportables ces partis pris ! Oubliée vos crimes pour les laisser-aller! Ignominie sans gloire !

Pitié, pas de censure, utilisez tout !

Laissez-moi dire ma querelle de tout mon saoul ! Laissez mes mots les violenter un peu pour réparer leurs erreurs un peu! ! A mon âge, ancien marcheur, je ne crains plus rien !

Le rêve d’expansion vous étouffe. L’exploitation le vol, vous ont de toujours habités ! Razzias, conquêtes, subornation, discrimination, éthique de fausseté ! Esclavage, vols, dilapidations ! Partages, partition, fracture des nations ! Ferments de guerres internes et de sécession ! Hélas, vous n’êtes jamais sortis de nos têtes, de nos mœurs. Désarmés, désavoués quand cela vous plait, pour nous manipuler, conquis par vos civilisations, déracinés de la nôtre! Nous sommes livrés à vous ! Cultures, cultes et âmes ! A votre santé, je lève mon verre et j’élève mes vers ! Givrés ! Merci !

Vous n’êtes jamais sortis de nos terres ! Car voilà, l’inquisition, le droit de regard, l’ingérence et maintenant la Mondialisation ! Peuchère ! Tout est à vous, même nos rêves ! Métropoles de malheur ! Tous est à vous, même ma langue, même nos cauchemars ! Tout est à vous, sauf nos misères d’attardés ! Nos hogras, votre mépris ! Nos querelles, dont vous êtes les inspirateurs ! Nos guerres, dont vous êtes les armées ! L’origine et les instigateurs, puisque vous les avez semées, pour régir et prendre, haïr et humilier, diriger et voler ! Vous refusez de témoigner des changements opérés, par vous. Lors de vos conquêtes passées, vous avez déplacé nos frontières ! Nos terres aux frontières minées sont les malheureux héritages, de vos gloires ! Et tous nos maux proviennent de ces frontières, qui ne devraient plus exister, puisque vous les Européens, vous les avez carrément fait sauter !

Espagne du bannissement des Maures et des Juifs,

Espagne de la Reconquista, Espagne de l’Inquisition, conquérant antique, tu as nettoyé des ethnies entières et effacé des races. Tu as banni des peuples et des tribus, exilé des rois, tué des résistants, banni des leaders. Tu as volé des continents et créé des frontières ! Espagne du Caudillo Franco et de ses guerres contre Abdelkrim, au Rif, maintenant tu t’adonnes à la maurophobie ! Sauf que nous, nous qui restons ouverts, sages et tolérants, aujourd’hui, à tes extrémistes, nous t’en voulons !
Ayant épuisé la terre et pollué les esprits et l’atmosphère, toi l’Europe qui n’es pas encore réveillée de tes crimes, tu te moralises ! Mais, il te faut commencer par tes anciennes colonies. Parangon, tu t’estimes être un bon maître ! L’Europe cherche de l’énergie par tous les moyens ! Pédagogique culturel, diplomatique et même militaire ! Faut-il pour cela flouer l’éthique révolutionnaire et provoquer des guerres ? Car les guerres qui se passent ailleurs que sur ses terres, sont de bonne moralité ! Elles arrondissent les factures, stimulent l’industrie et la recherche, en diminuant le chômage et en développant le pays !

Réminiscences rapides de votre histoire

César, Napoléon, de grands noms, de grandes guerres, des guerres de religion, des guerres civiles, des guerres de libération et de grandes envergures ! Et puis vous eûtes Hitler ! Ah, qu’est-ce que les Arabes et les Musulmans lui doivent comme humiliations et crimes ! Sans lui, nous n’aurions pas eu d’ennemies, tribaux et racistes, mais des Sémites. Des Sémites comme nous, comme concitoyens, constants, partout en Europe, en Amérique et partout au Maghreb et au Moyen-Orient ! Fermons l’odieuse parenthèse !

Vous avez vaincu Hitler et ses nazis. Nous faisions à nos dépens, la chair à canon ! Partie obligée et convaincue de la coalition de ceux qui ont repoussé le racisme, la supériorité de la race arienne sur celle des autres ! Des vôtres, en premier ! Colonisés et pauvres, nous ne représentions rien sur le chemin des hordes en lice ! Mais là, nous subissons la pire des offenses, la vindicte des voleurs et des oppresseurs, l’ultime déloyauté, en devenant, nous et notre religion, le réceptacle unique de vos repoussantes haines racistes.

Et pourtant durant des siècles et des siècles nos avons nourri les peuples de civilisations, de culture, de médecine, d’astronomie, de mathématiques et de sciences. Époque passée, paix et ouvertures oubliés ! Pourtant les cousins, nos cousins sémites, devenus les fils de Caïn et non plus d’Abraham, étaient malmenés de goulag en pogromes, là chez vous, là d’où sortent maintenant des leçons de démocratie et d’éthique ! Et ce n’est pas nous criions halte à la victimisation, halte à l’exploitation de la douleur, celles des victimes de la Shoa, ni qui criions à son révisionnisme ! Nous, nous nous honorons d’aimer les étrangers, nous nous ventons d’aimer les juifs. Mais nous détestons leurs comportements criminels sionistes ! Les infos, depuis 60 ans sont emplis de leurs crimes contre les ethnies du Moyen-Orient, des palestiniens et les guerres menées pour les protéger, soi-disant, ou nous exploiter ! Quelles leçons tirer de mon animosité ? Et pourtant, je ne hais personne ! Je ne fais qu’un constat des valeurs. Celles des uns et des autres. De leurs humeurs surtout face aux faits qui les dépriment ou les animent!

Face à ce que je vais dire, vous ne dites rien !

Discrimination, camps d’apartheid, colonies sur des terres volées à leurs habitants, exils forcés, déviation des eaux, liquidations des murs, des arbres et des résistants, des enfants jeteurs de pierres et des chefs d’opinion. Murs cloitrant la race haie, propagande de haine sur tous les journaux dans la presse de tous les continents, trafic de la réalité, contrôle de tout ce qui bouge ! Passages entravés, empêchement aux voyages, à l’acquisition des médicaments et des matériaux de construction. Punitions collectives, emprisonnements, bombardement, persécution, exactions ! La Palestine est le nom d’une prison. Et là ce sont les silences de l’Espagne et du Conseil de l’Europe ! Voilà le paradoxe et la complaisance. Ceux-là même que vous commettez envers le Maroc ! D’un coté vous êtes parmi, les premiers investisseurs ! Les profiteurs ingrats de l’autre, en reniant la vérité, toutes les vérités !

Discrimination, xénophobie, exclusion, sont parmi les compétences de fauteurs de guerres, les colons! Racisme, avilissement, ingérences, hogra, les tares morales des clans racistes sont hors de portée thérapeutique….Halieutique ? ! Les illustres fauteurs des guerres internationales n’ont aucune moralité aucun respect de la vie humaine ni des biens d’autrui ! Ils n’ont aucune sorte de leçon à nous donner malgré la hausse des épaules et du ton, celle du sifflet ou de l’Euro !

Histoire et géopolitique

Ainsi donc le Maroc, qui collabore fructifie et importe, lui, la tête de pont sur le continent est conspué ! Lui, le pays qui veut concéder l’Autonomie aux régions du Sud ? Lui qui ne cesse de les développer. Lui qui est sur ses propres terres. Hé les collons, un peu de souvenir ! Sauvez votre Alzheimer de colons de l’oubli…Le Sahara c’est nous ! Ce sont nos racines ! Demandez à l’Algérie, cet immense désert qui n’y a hérité par vos forfaits d’un immense désert qui l’histoire ne lui reconnait point ! Et puis, notre Sahara, c’est de là que viennent les Maures, la Maurétanie est le nom de notre antique région ! Demandez aux Romains ! Les Almohades, les Almoravides ! Lui, c’est le Maroc qui veut faire la paix des braves dans la région, sans vainqueurs ni vaincus, avec les militaro-prussiens d’Algérie ! C’est le comble de la sous information ! Ou de la propagande ibéro-algérienne à laquelle vous avez si lamentablement cédé !

Lui, le Maroc, qui est sur ses terres naturelles et ancestrales ! Demandez aux palmiers, demandez aux dromadaires, demandez aux sauterelles ! Ils savent mieux que l’Algérie et son rejeton polisarien ! Les tribus kidnappées, embastillées sous les tentes, les familles cloîtrées, les enfants devenus des hommes, complètement remontés contre leur pays, lavés du cerveau et de leur nationalité d’origine, endoctrinés par la machine à propagande algérienne ! A Gdim Izik, c’est une armée d’infiltrés, d’encagoulés, exportables comme des missiles, allumables à la sonnerie, taillés comme des terroristes pour l’AQMI qui sont venus administrer le camp ! Hier, libres d’agir pour déstabiliser les universités. Et dernièrement, là devant vos yeux ébahis, des bataillons aux ordres pour encadrer et ‘’allumer’’, ont-il dit, le soi-disant campement d’objecteurs sociaux de Laâyoune ! Le camp où ils auraient aimé en fomentant des troubles, faire commettre un ethnocide.

Demandez ses minutes à la Cour Internationale de Justice de La Haye ! Qu’a fait le Maroc depuis le début de son indépendance ? Sinon de tenter de remembrer très pacifiquement, contre concessions et intéressements, ses terres, spoliées et mises en patchworks par les différents colons ! C’est ce Maroc auquel vous refusez voter témoignage. C’est ce Maroc auquel vous venez d’accorder un strapontin d’observateur. Un tabouret d’attente au portillon de l’Europe !

Mais là, il ne voit que du feu ! Le Maroc a été mis sur la sellette, au rang de coupable et non plus d’accusé !
Ce pour avoir vidé, démantelé un campement devenu sauvage et quasiment incontrôlable ! Un camp (grossi comme un champignon de bombe atomique), un campement qui est devenu une menace hors contrôle. Ce village de tentes de jour est tombé entre les mains d’infiltrés subversifs et de nervis commandités. Des terroristes barbares qui se sont infiltrés et qui recevaient des ordres pour les téléguider de l’extérieur ! Ils voulurent mettre à genou les autorités, alors que la paix, l’arrêt des belligérances, est signé entre le Polisario et que les rencontres entre les parties concernées et observatrices régionales avaient lieu sous les hospices de l’ONU, sous la férule de M. ROSS, en présence des Algériens !

Malgré leur tintamarre médiatique et la guerre froide qu’ils imposent et appliquent aux peuples de la région, les agitateurs, champions de l’ingérence, défenseurs impénitents du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, n’ont pas le culot de voir ce qui se passe comme irrégularités sur Leur propres terres, en Algérie!

Implications extérieures

Voici donc un complot une forfaiture dans laquelle s’est impliquée notre sœur l’Algérie ! Armer ses sbires contre un pays voisin, les infiltrer pour pousser au combat ses milices. Prendre sur elles toutes les dépenses, de l’armement à la diplomatie….Armer donc une milice et la laisser s’agiter au sein d’une population de femmes et de vieux…Donner l’impression de jouer innocemment le jeu de la revendication sociale en piqueniquant dans une gigantesque foire ! Des sahraouis de Laayoune sont venus complaisamment camper pour demander un plus. Des droits ou de la complaisance à une administration, qui tient à ne pas fâcher ses sahraouis. On connait cette particularité ‘’écologique’’ cultivée comme une nature chez les Sudistes !

Or cette stratégie de pré-guerre va sombrer. Le témoignage de la MINURSO, agence de l’ONU a fait un rapport ‘’de retenue excessive’’ de la part des agents lors du démantèlement du camp de Gdim Izik. Sérénité devant la surprise et dévouement extraordinaire dans l’exercice de leurs fonctions. Cette particularité préventive explique le nombre élevé de martyrs, des fonctionnaires, qui sont tombés sous les sabres des milices barbaresques. Truands et assassins que l’on suppose entrainés, endoctrinées, voire drogués ! La preuve est dans leur offense des corps qu’ils ont souillés. La preuve de leurs accointances avec les terroristes est dans la pratique de l’égorgement. La preuve de leur enrôlement avec le Polisario ou les services algériens est dans le rabattement immédiat sur les sites logistiques en ville de Laayoune ! Non ils n’ont pas agi seul, mais de connivence ave des donneurs ordres extérieurs ! Et ces’’ directions’’ n’ont pas reçu de remontrances du Conseil de l’Europe !

Haine et stratégie, peu usitées chez des jeunes éduqués normalement, qui expliquent que des ordres ont été donnés à ces milices et leur entrainement afin de les rendre opérants de la sorte. Ces ‘’virus’’ sont venus d’ailleurs pour créer la terreur et provoquer des morts parmi les civils, du campement !

A nos frères algériens, pour ne pas insulter l’avenir

Mais au fait, de quelle fraternité, de quel bon voisinage parlent-ils ? De quel socialisme parlent-ils encore après avoir mené contre les Marocains leurs propres fils pour renverser le Pouvoir ! Et ils voulaient hier sous HASSAN II, ou voudraient donner le Maroc à qui ? A qui d’entre les leaders politiques subventionnés et généreux généraux d’hier ? Quelle valeur, dénuée d’hypocrisie, faut-il donner encore aux beaux et diplomatiques télégrammes de sympathie aujourd’hui ? C’est sûr qu’il y a un idéal commun, c’est sûr qu’il y une volonté de ne pas insulter l’avenir, de chaque côté, malgré la hausse du ton et du volume des arsenaux ! Mais il faudrait qu’une tentative de paix soit initier pendants que Bouteflika vit encore, lui qui d’expérience a vécu tout le dossier de l’amitié et de la belligérance !

Conseillers de l’Europe, faites votre mea culpa, ne faites pas faire la guerre !

Honte à vous ingrats ! Que soit maudit votre oubli. La vieillesse de l’Europe invente-t-elle un syndrome d’Alzheimer chez ses politiques ? La veulerie des mercenaires, la connivence de leurs mentors, vous font-ils perdre la mémoire ? Et les appels du pied, la richesse les offres, d’Alger, seraient-ils pour quelque chose ? Les richesses de l’Algérie vous ont-elles si bien arrosés ? La corruption et les avantages font-ils partie du package ? Nous ne pensons pas à de si sordides déliquescences !
Quels procédés a-t-on utilisés pour vous convaincre ? Avec du faux ! Et vous tournez au ridicule comme autant de sombres ennemis ! Ce que vous n’êtes probablement pas ! Non, nous pensons à une naïveté de bonne foi et de bonne augure, chez des gens emportés par leur altruisme, envers de supposées minorités, en mal de démocratie et d’expression !

En fait, nous n’avons pas affaire aux Sahraouis, même s’ils le paraissent directement, mais à leurs géniteurs et commanditaires, qui ont en fait un peuple d’opprimés, de refugiés, une opposition, des mercenaires en mal de référendum. Mais en fait, ils ne sont que l’objet d’une supposée hogra d’êtres supérieurs en mal de vendetta, sur un pays auquel ils doivent bien des choses, en plus de la fraternité d’armes qui les a unis et de leurs luttes communes pour leur libération ! Le combat que mènent nos voisins militaristes, armés aux moustaches, est celui d’une quête de terres, de façade sur mer, d’appropriation des richesses et du pouvoir suprême sur la région. A moins que je ne me trompe ! Mais c’est ce qui se devine et se dit !

L’histoire de l’Europe se refait en différé et en plus médiocre ! Sous les yeux d’une Europe cautérisée par ses propres guerres, qui ne veut pas servir de témoin pour ce qu’elle a perpétré sur nos frontières, ni servir d’arbitre pacifiste, mais d’acteur malveillant, prisonnier des activistes qui veulent mener une région au péril. Comme si ce n’était, assez en Orient, comme guerres !
Les terres et les affaires, on vous les a données. Les armes, on vous les achetées, par delà nos moyens. Alors, laissez-nous les faire taire et développer nos concitoyens, afin qu’ils ne représentent plus de danger pour eux, pour vos chômeurs, mais de véritables clients, chez-eux, pour vos produits !

Photos et fatras d’erreurs

http://www.youtube.com/watch?v=BIf5riZCfdU&feature=player_embedded#!

http://medecine-maroc.xooit.com/t16492.htm

http://forums.saharamarocain.net/showthread.php?p=55294

http://www.aufaitmaroc.com/actualites/maroc/2010/11/14/guerre-de-propagande-par-limage

Dr Idrissi My Ahmed , Kénitra, le 27 Novembre 2010

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020



Flux RSS