Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Tous pour Al-Qods. Tous pour la Palestine : Les Marocains unanimes fustigent la forfaiture de Donald Trump

Des dizaines de milliers de manifestants ont pris part à la Marche de la colère à Rabat




Un million de manifestants. Plus. Moins. Qu’importe. L’essentiel est ailleurs en ce dimanche. A Rabat,  des femmes, des hommes épris de paix et de justice se sont donné rendez-vous pour dénoncer l’une des pires forfaitures de cette décade. La décision de Donald Trump de transférer l'ambassade américaine de Tel-Aviv à Al-Qods occupée et de reconnaître ainsi la ville sainte comme capitale d'Israël est, en effet, non seulement inacceptable, mais injurieuse à l’endroit de tous ceux pour qui cette ville constitue la première Qibla et le troisième Haram. Particulièrement les Marocains dont l’une des portes qui mènent vers  la Mosquée Al Aqsa porte encore le nom et dont le quartier éponyme était un waqf rattaché juridiquement aux cours Royales du Maroc jusqu’à sa destruction par Israël en 1967. Autant d’estafilades dont la décision américaine a certes ravivé l’indicible douleur, mais qui ne se sont jamais cicatrisées.
Les pancartes brandies depuis le départ des manifestants de Bab El Had et les slogans qu’ils n’ont cessé de scander jusque devant le Parlement ont donc traduit l’intensité de la peine qu’ils ont ressentie en voyant les Etats-Unis se ranger ouvertement et officiellement aux-côtés des occupants, approuver leurs crimes et denier les droits légitimes et historiques du peuple palestinien frère. Un peuple discriminé dans ses droits à disposer de lui-même, d’avoir une souveraineté nationale, de recouvrer sa terre et de créer son Etat indépendant. Un peuple qu’Israël ne cesse de martyriser, de réprimer, de bombarder, d’assassiner, de déposséder et d’exiler, avec le soutien actif et multiforme des Etats-Unis qui paralysent, entre autres, toute action du Conseil de sécurité via leurs incontournables et nombreux veto.
Organisée à l'initiative du Groupe d'action nationale de soutien à la Palestine et de l’Association marocaine de solidarité avec la lutte palestinienne pour réaffirmer la position constante du peuple marocain, de ses partis politiques, ses syndicats et ses ONG, cette Marche de la colère, comme l’a qualifiée le Bureau politique de l’USFP, qui a d’ailleurs appelé à une participation massive, a été précédée, la veille, par une intervention forte du chef de la diplomatie marocaine, Nasser Bourita, lors de la réunion d’urgence des ministres des Affaires étrangères arabes, tenue au Caire et dans laquelle il a appelé à des actions intenses et pragmatiques pour faire face à la décision américaine tout en rappelant la lettre Royale adressée au président Trump  et le message du Souverain au secrétaire général de l’ONU ainsi que la convocation du chargé d’affaires de l’ambassade des Etats-Unis à Rabat. Une ville qui a vu la naissance de l’OCI en 1969 suite à l’incendie criminel de la Mosquée Al Aqsa. Si cet évènement avait permis au milliard de musulmans que le monde compte d’unir leurs efforts dans un cadre de concertation et de décision, l’initiative de Donald Trump qui a mis le feu aux poudres doit être contrée par des décisions autrement plus efficientes. C’est en fin de compte ce que les manifestants de Rabat ont réclamé. 

H.T
Lundi 11 Décembre 2017

Lu 1342 fois


1.Posté par DR IDRISSI MY AHMED le 11/12/2017 14:39
LETTRE URGENTE A MONSIEUR DONALD TRUMP

Au Maroc pacifiste, nous marchons ce dimanche, pour vous dire notre peine et affirmer notre mécontentement, qui plus est, le désarroi où vous mettez toutes les personnes éprises de paix dans ce monde. En résumé : vous devez réparer cette erreur.




Démocrates ou démons crades de l’Apocalypse ?
Nous vous respectons trop, nous le devons, pour vous affubler de la sorte. Commettre une forfaiture politique, ce au moment où des tentatives de paix et de reconnaissance des 2 états restent en cours, en installant votre ambassade à Jérusalem, nous laisse perplexes et stupéfaits ! Al Qods, la ville de la paix, sujet de litige, pour marquer, vous le premier et en assumer le forfait, est une triste injustice et un grand danger ! Puis, forcer lesautrespeuples et états à faire de même, de façon inique encore, sera d’office un méfait cruel, un préjudice humanitaire malencontreux !

Est-ce là votre meilleur exemple,Mister Trump, votre meilleur acte pour faire la paix entre ces deux peuples et briller en admirable Américain, sur le reste de la terre ? Vous soutenez le premier, un envahisseur installé au Moyen-Orient, en réparation des sévices causés sur les siens par les Allemands !Pas les Arabes, innocents, ils étaient tous colonisés ! Vous poussez les Juifs à exacerber les souffrances des indigènes de Palestine, le premier peuple de la région connu. Vous soutenez M Trump,les Juifs, exaltés par le Sionisme, à exterminer les autochtones. On vous a trompé sur l’histoire réelle de la région et des premiers habitants de la Palestine et de Jérusalem. Révisez-la ! On vous a endoctriné, formaté, dirigé et abusé, afin que vous commettiez une bavure, que des exactions punitives, hélas, suivront. Au bénéfice de qui ? Facile !

L’un des deux peuples en lice, le Palestinien, descendant des Philistins, est emmuré par l’autrede sémitique ! Vous le savez prisonnier, déchiré, démuni, affamé et sans défenses ! Vous êtes humain, après tout, M. Trump ! Ce peuple est en situation déplorable, pire que celles des Juifs sous les Nazis.Exilés, délogés, pour la plupart, l’envahisseur que vous avez puissamment enrichi, soutenu et armé, veut l’anéantir, le décimer et le gommer.

Qui plus est, est-ce là, là votre plaisir extatique ? Est-ce là, ce que vous cherchez pour vous démarquer devant l’Histoire et vous illustrez, vous qui avez tout acquis ? Un forfait universel en humiliant les sentiments et le credo d’un milliard et demi de musulmans !Est-ce jouable par le plus fort et fier des Américains au pouvoir ?Ne me laissez pas accepter que vous vous en foutez! Et vous irritez par ce méfait-là et cette erreur-ci, la sensibilité de ceux qui sont encore Chrétiens, pour devoir respecter cette ville,qui a une place centrale, une vocation, pour toutes les Religions monothéistes qui partagent et respectent lemême Dieu. Voilà l’Apocalypse que vous avez promise ! La tragédieuniverselle, que vous appelez par vos actes selon de nocifs vœux. Pensez-vous, Excellence, que c’est logique ou que c’estun forfait oùNetanyahuet ses sbires et acolytes fascistes, des fanatiques et des racistes, connus, vous ont poussé !

Le premier état du monde, l’Amérique, veut-il démontrer par-là, qu’il est un tyran mondialiste, impassible et inconscient. Il balaie par votre acte et votre geste les Peuples et-soumet tous les Etats à sa folle et démente décision. Une dérive, une exaction, au lieu de pousser son ami surprotégé israélien,à respecter son voisin autochtone et sémite comme lui, afin de faire la paix des braves avec lui. Que n’avez-vous pas commencé votre prestigieux exercice par ce fait, la paix, quitte à faire de Jérusalem, une capitale pour deux états complémentaire, démocrates et pacifiés ! Une capitale double de deux états, au passé imbriqué ! Un temple, une égliseouverte pour toutes les religions, au lieu d’être accaparée, par un impérieux sioniste, un extrémisme clanique et fanatique, que bien des gens de culture profondément hébraïque condamnent et désavouent.

M. Donald Trump, est-ce que vous exaltez les guerres de religions, par là aussi ? Est-ce que vous réanimez de leurs mortelles léthargies, les erreurs du passé, les Croisades, entre des clans aux référentiels sémitiques dépassés ? Son éminence le Pape, qu’il soit sanctifié, comme des centaines de braves responsables, ont condamné cette sentence et désavoué cette outrance, qu’est la vôtre.Celle de braver la conscience universelle et les ardeurs qui concourent à la paix, enplantant votre ambassade sur ces lieux mêmes du conflit.

On va penser partout, que fort de sa fortune et de celles de ceux qui le soutiennent, Satanpasse ostentatoirement par votre bravade et votre acte séditieux. Superbe ego dans son inique offense universelle, le Démonveut mettre l’Orient en cendres, alors qu’il est de partout sanglant. Je lâche ce mythe du Diable et cette querelleuse comparaison pour vous demander de positiver. En tant qu’être humain, sous le regard de Dieu, sobrement !

Démocrates chez vous, est-ceune apparence seulement ? Bien fallacieuse en fait, si c’est l’argent qui renfloue les partis, l’argent qui les meuvent et qui remplit les urnes ! Très ouvertement et très officiellement ! Où est alors la démocratie, tant vantée par les parangons des pays que l’Amérique a libérés ? Si c’est la pression de l’argent qui impose la Démocratie sur les siens, où sont les Libertés et où commence le Népotisme ?

La loi du plus fort s’impose. Oui, vous allez acquiescer. Mais, c’est celle des tyrans, des assassins et des imperators sanglants. L’histoire des humains en est férocement pleine. Monsieur Trump, ne poussez pas les humains aux affres des guerres inégales. Evitez à des milliers et des milliers de gens de souffrir en martyrs. Evitez de pousser les peuples et les clans au déchirement,à la résistance et au suicide humiliant des braves gens. Terrorismes, extrémismes, sont des situations que nous vous conseillons de ne pas pousser à se développer encore en Palestine ou partout dans le monde et plus au Moyen-Orient. Nous condamnons de fait ces tentatives et ces formes de résistances particulières, malencontreuses, tant par culture, par nécessité que par convictions humanistes. Ne les laissez pas déshumaniser encore plus les peuples écrasés, M. Trump, ceux qui se révoltent, pour la dignité et la liberté d’être chez eux !

Car la pire des défenses et des contraintes pousse aussi au pire. A l’extrémisme et au terrorisme, à la revanche folle et dévoyée, au carnage, et ce aux dépens des civils. Et à son essaimage partout ! Ce que nous dénonçons, en vous responsabilisant, franchement et pour une grande part, en vous demandant surtout, avec optimisme, de trouver une solution honorable, afin de tempérer votre hâte, qui est belliciste et meurtrière, à la fois.

Sauf libre exception, partout dans le monde, les gens sont outrés, atterrés et furieux après cette bravade outrancière et cette reconnaissance unilatérale, d’un forfait !Ce geste unilatéral, ce courage avance le fameux Donald Trump à quoi ? Cette étape, vendue, avance les States à quoi encore ? A dire qu’Israël domine l’Amérique et l’Europe à la fois ? L’Humanité est sous les souliers de Sion ?

J’ignorais avant votre élection votre position.En étiez-vous conscient avant votre investiture ? Ou vous aurait-on poussé à commettre ce sinistre méfait et cet outrage ? Un deal criminel, certes, contre votre superbe standing, car il provient d’un fait accompli déplorable. D’autant que l’énigme de cette occupation torpide et inextricable,celle d’un autre peuple, d’une autre nation, par Israël, est dépassée par l’évolution de l’homme et par celle de l’histoire. Vous êtes Monsieur le Président Trump de parmi nos Libérateurs de deux Grandes guerres mondiales. Son symbole ! Pourquoi vous n’en seriez pas le flambeau éclairant ? Et non l’incendiaire qu’on veut vous faire porter ! Cette guerre,que votre acte désolant et regrettableprometà de lourds relents barbares, et poussera sans doute, à desréactions meurtrières, condamnables et inégales ! Des deux côtés, entre l’arrogant et dominateurIsraélien et le subjugué et mis en apartheid, Palestinien.

Corrigez, Votre Excellence, cette erreur de tir, perfide, qui nous désole et qui vous a dévoyé ! Dépassez cette arrogance passagère et cet asservissement indigne de vous et de la stature de votre grand et admirable pays ! Les States, sont le modèle universel de toutcequi est en avance et qui progresse!Il n’est pas tard pour la résipiscence et les réparations. Soyez-en le juge et l’officiant de la paix.
Je vous raconte une ritournelle qui nous fait honneur ici. Vieux peuple, nous sommes ouverts et amicaux, en développement grâce à nos amis d’Europe et d’Amérique aussi ! Prenez exemple sur le Maroc, qui est le premier Etat à avoir reconnu les States, votre superbe et bien plus grand pays Ce bien avant que les Européens de votre région n’y accèdent, peut-être. Prenez note de l’histoire et de l’exemple du petit Maroc, où de tout temps, les Juifs, nos cousin, les plus anciens et ceux qui furent renvoyés d’Espagne, et ce depuis toujours,furent protégés et respectés, mieux que partout en Europe et en Russie !Et ces Israélites où qu’ils aient migré depuis, n’ont jamais cessé de l’aimer, ce pays-mien, le Maroc, lui, ses rois et ses gens ! C’est à ce titre que nous vous demandons de tenter la Paix ! Et non de pousser les parties,déjà exacerbées, au pire de ce qu’une conscience humaine ou humanitaire pourrait accepter.

Merci de votre écoute,tant espérée : Dr Idrissi My Ahmed
Kénitra*, Le 09 Décembre 2017
Kénitra*, ancien port du Général Lyautey, à deux pas de l’ancienne base américaine. Juste en face de NY, sur la carte
aamm25@gmail.com

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés