Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Totale adhésion des jeunesses socialistes pour la protection de l'environnement et la lutte contre les effets du changement climatique


H. T
Mercredi 23 Mars 2022

Totale adhésion des jeunesses socialistes pour la protection de l'environnement et la lutte contre les effets du changement climatique
Abdellah Saibari: Le changement climatique engendre des perturbations économiques et sociales et menace l'avenir et les droits des générations futures
Victor Camino: Dans le contexte du changement et du réchauffement climatique et des défis qu’il représente, nous devons nous unir afin de présenter de nouvelles idées pour vivre et coexister dans cet univers 

“Nous, les socialistes, nous ne nourrissons pas d’appréhension à l’égard des idées neuves, mais plutôt envers les idées archaïques». C’est ce qu’a affirmé Victor Camino, le nouveau secrétaire général de la Jeunesse du Parti socialiste ouvrier espagnol (Juventudes Socialistas -PSOE) dans son allocution à distance lors de l’ouverture des travaux du Forum international de la solidarité climatique organisé par la Chabiba ittihadia jusqu’au 25 mars 2022. «Dans le contexte du changement dû au réchauffement climatique, qui sera l'une des préoccupations et des défis du futur, nous devons nous unir afin de présenter de nouvelles idées pour vivre et coexister dans cet univers, car sans univers il n'y aura ni institutions, ni coexistence et ni présent ni avenir», a affirmé Victor Camino.
Il a évoqué la guerre actuelle en Ukraine qui a engendré une hausse alarmante des prix en particulier, dans plusieurs pays. «Il faut donc prendre des initiatives pour réduire le prix du gaz et de l'électricité. Il est nécessaire de trouver des alliances entre pays, par exemple entre l'Union européenne, l'Afrique et d'autres pays d'Amérique latine, afin de créer un espace énergétique suffisant», a-t-il soutenu.
Pour sa part, Abdellah Saibari, secrétaire général de la Chabiba ittihadia, a souligné l'importance du thème débattu lors de ce forum international, à savoir le changement climatique qui touche les pays du monde entier, et ses répercussions qui se reflètent sur la vie de la population, causant perturbations économiques et sociales, menaçant l'avenir et les droits des générations futures.
Il a également mis l’accent sur les efforts consentis par le Maroc dans la protection de l'environnement et la lutte contre les facteurs derrière le changement climatique, expliquant dans ce contexte que le Royaume a fait des progrès notables dans le domaine de l'environnement et du développement durable.
En ce sens, le secrétaire général de la Chabiba a évoqué les projets importants réalisés par le Royaume dans le domaine des énergies renouvelables telles que l'énergie solaire, éolienne et hydraulique, expliquant que 28 villes marocaines de Tanger à Lagouira comprennent des projets énergétiques de ce type, tout en concluant que l’investissement dans l'élément humain en protégeant ses droits est le facteur le plus important pour bâtir un avenir vert dans lequel prévalent des politiques respectueuses de l'environnement.
Les brèves allocutions prononcées par Ana Pirtshkalava, secrétaire de Jeunes socialistes européens, Mohamed Jenhani, coordinateur du Réseau Mena-Latina, le président de l'Organisation de la jeunesse verte, et Hind Mghaieth (l’Union internationale de la jeunesse socialiste-IUSY) ont, tous, mis l’accent sur l'importance d'impliquer les jeunes socialistes dans la question du changement climatique pour discuter des moyens de promouvoir des initiatives alternatives à même de protéger les droits des générations futures dans un environnement sain, dans la protection des ressources naturelles et dans la mise en place des bases d'une culture alternative de l'investissement fondée sur la priorité du respect des équilibres environnementaux.
Il convient de rappeler que le Forum international de la solidarité climatique est organisé par la Chabiba ittihadia jusqu’au 25 mars 2022 à Marrakech et à Ouarzazate, sous le slogan: «Les nouvelles générations sources de nouvelles idées». Ce forum est l’occasion de présenter la politique environnementale du Royaume du Maroc considéré comme un modèle dans le domaine du développement des énergies renouvelables au niveau du continent africain. A cet égard, une visite à la station Nour à Ouarzazate est prévue lors de ce forum, ainsi qu'une présentation de la stratégie climatique du Maroc. Ce sera également l’occasion pour sensibiliser sur l'importance de la lutte environnementale, de l’intensification de la coopération internationale et du réseautage dans ce domaine, conscient du rôle important que jouent les partis écologistes sur la scène politique internationale. 


Lu 938 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS