Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Tomber de rideau sur le Festival de jazz d'Agadir




Tomber de rideau sur le Festival de jazz d'Agadir
Le rideau est tombé sur la seconde édition de l'Anmoggar N'Jazz d'Agadir au terme d'une série de concerts et d'activités artistiques mettant en vedette une brochette de musiciens étrangers ainsi que des jeunes talents du Maroc. A la salle Brahim Radi, les amateurs de jazz ont assisté, lors du concert de clôture dimanche soir, à la performance de Jowee Omicil, multi-instrumentiste canadien d’origine haïtienne et à la formation Panam Panic, née de la rencontre entre Robin Notte et Max Pinto, avec comme invité, le rappeur américain Hi Levez. Ce fut un mélange jazz et hip-hop original et puissant. Cette soirée a eu lieu notamment en présence du président du conseil régional Souss-Massa, Brahim Hafidi et du consul général de France à Agadir, Dominique Doudet. Tout au long des quatre jours, une panoplie de spectacles et d’activités était au programme de cet évènement artistique ayant pour but de s’ouvrir sur ce genre de musique riche et en constante évolution, et le rendre accessible au grand public. Organisé avec l'appui de plusieurs partenaires institutionnels et privés, notamment le Conseil régional Souss-Massa, l'Anmoggar N'Jazz a intégré cette année le programme de la Saison culturelle de l’Institut français du Maroc. Au total, le public gadiri a pu suivre 11 concerts mettant en vedettes des artistes français, marocains, espagnols, cubains, canadiens et brésiliens. Le programme de ce rendez-vous musical comporte aussi des rencontres avec des artistes locaux, des ateliers et des débats autour de thématiques liées au jazz, à son enseignement et aux pratiques artistiques en général avec la participation des associations socioculturelles, des écoles et du conservatoire de musique d’Agadir.
L’Anmoggar de Jazz d’Agadir bénéficie du soutien du Festival français « Jazz à l’étage» qui se déroule, depuis une dizaine d’années, à Rennes.

Mercredi 31 Octobre 2018

Lu 319 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif