Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

The Weeknd va produire, écrire et jouer dans une série pour HBO



The Weeknd va produire, écrire et jouer dans une série pour HBO
Le chanteur canadien The Weeknd va produire, écrire et jouer dans une série de fiction pour HBO, a indiqué mercredi la chaîne câblée à l'AFP, confirmant une information du site Deadline.

La série sera intitulée "The Idol" (l'idole) et évoquera la rencontre d'une chanteuse pop avec le propriétaire d'une boîte de nuit de Los Angeles, qui se révélera être le personnage central d'une secte secrète.

Abel Tesfaye, de son vrai nom, se lance dans le projet accompagné de Sam Levinson, qui a notamment réalisé le long métrage "Malcolm & Marie" (2021) pour Netflix ou "Another Happy Day" (2011), primé au festival de Sundance.

Le chanteur de 31 ans est connu pour son univers très cinématographique. Son dernier album, "After Hours", sorti en mars 2020, a été illustré par des vidéos conceptuelles truffées de références à des longs métrages connus, comme "After Hours" ou "Chinatown".

Il a souvent dit avoir une passion pour le cinéma, au point d'accepter de jouer son propre rôle dans le film à petit budget des frères Safdie "Uncut Gems" (2019), salué par la critique.
Tiré de "After Hours", le morceau "Blinding Lights" a été le plus écouté sur Spotify en 2020. Le titre a pulvérisé le record de semaines dans le top 5 des ventes aux Etats-Unis, avec 43 contre 27 seulement à l'ancien détenteur, les Chainsmokers et Ed Sheeran.

Exposition

The Weeknd va produire, écrire et jouer dans une série pour HBO
Le vernissage de l'exposition "Rabat entre les lignes" de l'artiste Rassane Fadili a eu lieu, mardi soir à Rabat, suivi par la présentation du livre "Rabat : Un printemps confiné" de l'écrivain Monceyf Fadili, en présence de plusieurs passionnés des arts.


Cette exposition exceptionnelle, organisée par l'Association Rabat-Salé Mémoire et consacrée principalement à la redécouverte de la ville de Rabat, comprend un ensemble de tableaux qui expriment le lien ténu entre espace privé et espace public, dont les limites sont illustrées par la baie, la fenêtre ou la porte, un ensemble ouvert sur l'extérieur.


Cet événement "célèbre deux générations", a indiqué le président de l'Association Rabat-Salé Mémoire, Fikri Benabdellah dans une déclaration à la MAP, expliquant que "le père [Moncef Fadili] et son fils [Rassane Fadili] ont magnifié la ville de Rabat, l'un par l'écrit, l'émotion et la narration, et le second par des vues extrêmement libérées".

L'événement montre "des bâtiments et des endroits emblématiques de Rabat depuis l'intérieur et depuis des vues que personne n'a jamais vues", a indiqué pour sa part Rassane Fadili dans une déclaration similaire, précisant qu'il s'agit de "rendre hommage à la ville de Rabat, ainsi qu'aux Marocains et aux intérieurs marocains".


Libé
Jeudi 1 Juillet 2021

Lu 566 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.


Flux RSS