Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Tayeb Hamdi : La décision européenne au sujet de l’équivalence des certificats Covid-19 est une consécration du système de santé marocain


Tayeb Hamdi : La décision européenne au sujet de l’équivalence des certificats Covid-19 est une consécration du système de santé marocain
La décision prise par la Commission européenne concernant l’équivalence des certificats Covid-19 délivrés par le Maroc, notamment le pass vaccinal et les tests PCR avec ceux de l’Union européenne (UE), est une consécration du système de santé marocain qui délivre ces documents selon des procédures bien établies et bien vérifiées et vérifiables, a affirmé le médecin et chercheur en politiques et systèmes de santé, Tayeb Hamdi.

Cette décision confirme que le processus marocain de délivrance des certificats Covid-19 répond aux normes européennes d’interopérabilité ", a indiqué M. Hamdi dans une déclaration à la MAP, ajoutant que ce processus est équivalent et compatible avec les normes européennes.

Ladite décision prouve que ces certificats délivrés par les autorités sanitaires marocaines sont vérifiables instantanément par les autorités européennes et donc ce sont des documents qui sont valides et authentiques, a-t-il argué.

Par ailleurs, cette décision n'impacte en rien les conditions d’accès aux pays européens, a-t-il affirmé, soulignant qu'exiger ou non les vaccins, le test PCR, l'obligation du confinement et le type du vaccin acceptable pour accéder au territoire de l'UE, est une autre décision des autorités sanitaires européennes.

Les pays européens restent souverains de leurs décisions, chaque pays à part, par exemple le vaccin Sinopharm, utilisé par le Maroc, est accepté comme pass vaccinal en Espagne, en France c’est à conditions, alors qu'au niveau de l’Agence européenne des médicaments, il n’est pas encore validé, même s'il est validé par l’OMS et accepté aux Etats-Unis comme pass vaccinal, a-t-il enchaîné.

Et d’ajouter que la décision d’équivalence est une décision technique et procédurale qui, malgré son importance, n'impacte pas les conditions d’accès aux pays européens. La décision d’accepter ou pas un vaccin revient aux autorités de santé de chaque pays et dépend de la situation épidémiologique, de la décision médicale et des vaccins qui sont en circulation dans le monde, a-t-il relevé, rappelant que tous les vaccins utilisés au Maroc sont validés par l’OMS.

Libé
Jeudi 16 Septembre 2021

Lu 386 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020








Flux RSS