Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Taqa Morocco améliore son RNPG


Libé
Lundi 15 Novembre 2021

Le résultat net part du groupe Taqa Morocco s'est établi à 758 millions de dirhams (MDH) au titre des neuf premiers mois de cette année, en hausse de 6,9% par rapport à la même période de l'exercice écoulé. Cette progression est le résultat essentiellement de l'évolution du résultat d'exploitation, de la hausse du résultat financier suite à la baisse des charges d'intérêts et de l'amélioration du résultat non courant, explique Taqa Morocco dans un communiqué financier, notant que le taux de marge nette consolidée s'est situé à 17,3%. Le chiffre d'affaires consolidé s'élève, quant à lui, à 5,47 milliards de dirhams (MMDH), suite à la réalisation de la révision majeure planifiée de l'Unité 6 de 61 jours contre 70 jours initialement prévus dans le plan de maintenance, la bonne performance opérationnelle de l'ensemble des unités tenant compte du plan de maintenance et la diminution des frais d'énergie consécutive à l'évolution du prix d'achat moyen du charbon sur la période, rapporte la MAP. De son côté, le résultat d'exploitation consolidé s'élève à 1,77 MMDH suite à la bonne performance des Unités 1-6, à l'évolution favorable du prix d'achat moyen du charbon sur la période par rapport à l'indice de référence du marché international API II, ainsi qu'à l'optimisation des charges d'exploitation et de maintenance. Ainsi, le taux de marge opérationnelle consolidée progresse à 32,4% au 30 septembre 2021, contre 30,2% au 30 septembre 2020. Sur le plan opérationnel, le taux de disponibilité consolidé des Unités 1 à 6 s'établit à 91,9% au titre des neuf premiers mois de 2021, suite à la réalisation de la révision majeure planifiée de l'Unité 6 ainsi que les arrêts planifiés des autres unités, en conformité avec le plan de maintenance. Le taux de disponibilité consolidé des Unités 1 à 6 s'est élevé à 96,9% au T3-2021 comparé à 96,4 % au T3-2020 compte tenu de l'amélioration de l'efficience opérationnelle. Par ailleurs, les investissements consolidés ont atteint 194 MDH, portant principalement sur la révision majeure de l'Unité 6 ainsi que des projets de maintenance des unités. L'endettement net consolidé ressort en baisse de 9,2%, en raison principalement des remboursements de la période.


Lu 418 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS