Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Suspecté de meurtre, l'ex-acteur césarisé Gérald Thomassin a disparu




Suspecté de meurtre, l'ex-acteur césarisé Gérald Thomassin a disparu
Depuis fin août, l'ex-comédien Gérald Thomassin, âgé de 45 ans et récompensé en 1991 par le César du Meilleur jeune espoir masculin pour Le Petit criminel de Jacques Doillon, est introuvable. Il devait se rendre à une convocation judiciaire pour être à nouveau interrogé à propos d'une affaire d'homicide dans un bureau de poste, survenu en 2008.
Les avocats de l'acteur ont signalé sa disparition il y a une semaine au commissariat de Rochefort, où Gérald Thomassin résidait. Selon Jérôme Thomassin, son frère a bien pris un train Rochefort-Lyon le 28 août 2019 pour se rendre à la confrontation avec deux autres personnes mises en examen dans cette affaire d'homicide. Contacté par RTL, Jérôme Thomassin affirme que son frère "était très heureux de se rendre à ce rendez-vous judiciaire", qui aurait pu l'innocenter pour de bon.
Absent des écrans depuis sa prestation dans Le Premier venu, en 2008, Gérald Thomassin est interpellé et mis en examen en juillet 2013 pour vol avec arme et homicide sur une personne chargée d'une mission de service public. En décembre 2008, il aurait tué de 28 coups de couteaux une employée d'un bureau de poste, Catherine Burgod, 41 ans et enceinte de 5 mois. L'intéressé conteste les faits qui lui sont reprochés.
Incarcéré, il est remis en liberté sous contrôle judiciaire en mai 2015. En octobre de la même année, il est condamné à un mois de prison ferme pour avoir brisé son bracelet électronique. Alors qu'il n'est toujours pas jugé définitivement sur l'affaire de l'homicide de Catherine Burgod, il est remis en liberté en juin 2016, au motif qu'un citoyen ne peut pas être maintenu en détention provisoire plus de trois ans.
En 2017 et 2018, deux nouveaux suspects entrent dans l'affaire. Un premier arrêté et placé en détention provisoire en mars 2017 et un second, de 29 ans, mis en examen en septembre 2018. Le 29 août, le juge en charge de l'instruction du dossier avait organisé une confrontation entre les trois suspects au tribunal de Lyon, à laquelle Gérald Thomassin ne s'est jamais rendu. Ni sa famille ni ses avocats n'ont réussi à le joindre sur son téléphone portable.

Mercredi 30 Octobre 2019

Lu 587 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif