Libération


Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Sting ne pense pas que The Police aurait dû se reformer en 2007





Sting ne pense pas que la reformation de The Police en 2007 était une bonne idée. Le chanteur anglais et ses anciens compagnons de scène, Andy Summers et Stuart Copeland, s'étaient effectivement retrouvés cette année-là avant de se lancer dans une tournée mondiale ensemble, et l'interprète de "Shape of My Heart" admet aujourd'hui que cette expérience n'avait pas été des plus agréables.

"A l’époque, j’avais considéré cette tournée comme un exercice nostalgique", a-t-il expliqué à Reader's Digest. "C’était simplement la façon dont je ressentais les choses et c’est toujours le cas aujourd’hui. Je pense qu'il n'y a pas de problème à se montrer honnête visà-vis de ses sentiments et c’est ce que j’ai fait. Ce n’est pas un affront envers les gens avec qui j’étais ou la façon dont les choses se sont déroulées, c’est juste la manière dont je voyais ça au final, et soyons honnête, ce n’est pas la façon dont je voulais m’en souvenir." Sting ne cache pas que cette période lui a rappelé combien il apprécie sa carrière solo et les avantages que cette dernière apporte.

"Je pense qu’être un artiste solo offre de la liberté", a-t-il déclaré. "Ce n’est pas une question de pouvoir, pas du tout. Il s’agit juste de produire exactement la forme et le style de musique qui vous convient. La musique, dans toutes ses formes, est un processus collaboratif, mais lorsque vous êtes dans un groupe, vous devez plus que jamais considérer les autres personnes, et ce presque plus que vous-même". Le groupe The Police a vu le jour en 1977 et a connu un grand succès dans les années 80 avec des tubes comme "Every Breath You Take" ou encore "Roxanne". 

Libé
Vendredi 2 Avril 2021

Lu 349 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.