Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Spécial fin d'année : L'art gnaoui, patrimoine culturel immatériel de l’humanité




L’art gnaoua a été inscrit par le Comité intergouvernemental de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco) à la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité.
La candidature de l'art gnaoua a été approuvée lors de la 14ème session annuelle du Comité intergouvernemental de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de l’Unesco qui a tenu ses travaux du 9 au 14 décembre dans la capitale colombienne en présence de plus de 124 pays, dont le Maroc.
Suite à la validation de la candidature marocaine, l'art gnaoua vient s’ajouter à sept autres éléments du patrimoine national déjà inscrits sur cette liste, en l'occurrence "L’espace culturel de la place Jemaa el-Fna", "Le Moussem de Tan Tan", "La diète méditerranéenne", "La fauconnerie", "Le Festival des cerises de Sefrou", "Les pratiques et savoir-faire liés à l’arganier" et "La Taskiwin", danse martiale du Haut-Atlas occidental classée comme "nécessitant une sauvegarde urgente".

Mercredi 1 Janvier 2020

Lu 545 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.