Le “ général de fer ” Zaloujny : Une nouvelle icône ukrainienne

 


Sortie du livre ‘’Le mot, la plume et la plaie’’ du journaliste Belkassem Amenzou


Libé
Mercredi 2 Février 2022

Sortie du livre ‘’Le mot, la plume et la plaie’’ du journaliste Belkassem Amenzou
Le journaliste marocain Belkassem Amenzou vient de publier son premier livre qui porte l’intitulé évocateur ‘’Le mot, la plume et la plaie’’ (Éd. Rayan Printing). Cet opuscule (137 pages-format moyen) rassemble des articles publiés par l’auteur dans différents journaux nationaux ainsi que des analyses et des commentaires diffusés sur les médias sociaux où il est particulièrement actif et à travers lesquels il apporte un regard politique aussi bien actuel que rétrospectif sur les grands dossiers du Maroc, sa dimension africaine mais aussi des questions lancinantes sur les plans régional et international. Dans sa préface, Myriam Allamar, enseignante-chercheuse en communication au Québec (Canada), relève que ‘’le point de vue critique de l’auteur sur la communication au Maroc apporte aux lecteurs des précisions convaincantes’’, indiquant qu’il aborde, entre autres, dans son livre les questions de la crédibilité des médias sur le Net, le danger de la désinformation, le paysage politique marocain, la désaffection croissante des jeunes pour la politique, la problématique de l’enseignement ou encore la place de plus en plus prépondérante du Maroc en Afrique. Sur ce coup d’essai, Belkassem Amenzou, Kassem pour les intimes, confie qu’il ressent un immense plaisir dans ce passage à l’acte. ‘’Un passage à l’écriture. Et non pas une écriture de passage’’, note-t-il dans une déclaration à la MAP. Une manière, pour lui, de signifier qu’il compte bien récidiver. Et d’ajouter que pour lui, ‘’la plume, qui s’investit toujours sur la trajectoire de l’apprentissage, coule aujourd’hui dans le sens de combattre l’oubli par la résistance des mots, après la mort’’. Au total, le livre donne à lire 57 articles et autres contributions de l’auteur dans la presse aussi bien partisane qu’indépendante et sur les réseaux sociaux. Notamment un article intitulé ‘’Sahara marocain: la rage folle d’Alger’’, et qui n’a pas pris une ride depuis sa publication le 3 février 2016 dans les colonnes du quotidien Al Bayane. ‘’Le régime algérien est décidément entré dans une rage folle. Pour faire face à la crise qui secoue le pays, il n’a pas trouvé d’alternative que tenter de l’exporter et détourner, par ailleurs, l’opinion publique algérienne de ses vraies préoccupations quotidiennes. En pareilles situations, la cible privilégiée a toujours été le Maroc’’, écrivait-il avant d’ajouter que par leurs manœuvres, ‘’les décideurs algériens tentent d’alimenter l’illusion et d’étendre l’utopie dans les camps de Tindouf où le désespoir est à son comble. Et en même temps, ils cherchent à souiller l’image du Maroc et à nuire à ses intérêts. Sur ce registre, Alger ne compte pas et ses généraux deviennent généreux ! Ainsi, elle finance abondamment des lobbys pour +lober+ le Maroc’’.


Lu 656 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >