Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Soirée poétique à Rabat en hommage à la poétesse Malika Assimi




Soirée poétique à Rabat en hommage à la poétesse Malika Assimi
Un vibrant hommage a été rendu, lors d'une soirée poétique mercredi à Rabat, à la poétesse Malika Assimi, en considération de son riche parcours poétique ayant marqué la poésie marocaine contemporaine, à l'initiative de la Maison de la poésie au Maroc.
Accompagnée de notes de violon et devant une pléiade de poètes, intellectuels et politiciens, Mme Assimi a récité ses plus beaux poèmes tirés de ses recueils, notamment "Création", "Chose ayant des noms" et "Sang du soleil", à travers lesquels elle a transporté le public dans un voyage vers un monde humaniste plein d'émotion et de sensibilité.
Lors de cette soirée organisée en collaboration avec la Fondation de la Caisse de dépôt et de gestion (CDG), la poétesse a également gratifié l'auditoire de la poésie "Création", à la mémoire du grand poète palestinien Mahmoud Darwich.
Dans une déclaration à la MAP, Mme Assimi a exprimé sa joie de participer à cette soirée poétique et artistique, organisée en hommage à Mahmoud Darwich, "l’icône de la poésie arabe, l'ami de tout le monde, le poète qui a immortalisé la Oumma arabe, ses souffrances, son art et sa culture", a-t-elle dit.
Exprimant également sa reconnaissance pour cet hommage et sa fierté d’appartenir à la Maison de la poésie au Maroc, elle a souligné que la poésie constitue une victoire des valeurs de l'amour, de la bonté et de la beauté face aux forces des ténèbres et de l’extrémisme.
La poésie est une valeur spirituelle et humaine qui hisse les sentiments humains et les transporte loin des contraintes, des difficultés et des problèmes quotidiens, a-t-elle dit.  Pour sa part, le poète Hassan Najmi a souligné que Malika Assimi puise son inspiration poétique dans ses différentes expériences et connaissances qu'elle a accumulées tout au long de son parcours intellectuel et culturel en tant qu'actrice du domaine social et chercheuse en culture orale marocaine.

Samedi 22 Décembre 2018

Lu 611 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif