“Snow and the bear ” de la Turque Selcen Ergun ouvre la compétition officielle


Libé
Lundi 14 Novembre 2022

Le film "Snow and the bear" de la Turque Selcen Ergun a été projeté samedi, en avant-première, dans le cadre de la compétition officielle de la 19ème édition du Festival international du film de Marrakech, organisée jusqu'au 19 novembre sous le Haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.


Le film dépeint l'histoire d'Aslı qui vient d'être nommée infirmière dans une petite ville reculée où, cette année, l’hiver semble sans fin. Dans cet hiver rude et interminable, les aspects les plus complexes de la nature humaine se révèlent au grand jour, suite à la disparition soudaine d'un homme de la ville et la propagation de rumeurs selon lesquelles les ours sont sortis tôt de leur hibernation.  Les luttes de pouvoir, les secrets et les doutes assaillent Aslı.

Bien que l'ours soit le protagoniste du roman en tant qu'ennemi supposé, la peur croissante de son apparition est plus grande que l'ennemi lui-même.


Dans son allocution à l'occasion de cette avant-première, la réalisatrice et scénariste du film a souligné que ce travail est "spécial" pour elle, puisqu'il s'agit d'une "histoire touchante" qui se distingue du genre de films qui ont une fin heureuse.


Elle a ajouté que la préparation de cette œuvre cinématographique a été grandement affectée par la crise sanitaire de Covid-19, car "nous n'étions pas sûrs à l'époque de pouvoir terminer le film et le présenter au public".


Mme Ergun n'a pas caché son bonheur de voir "Snow and the bear", qui est son premier long-métrage, sélectionné parmi la liste des films en compétition officielle au Festival international du film de Marrakech, qui a repris après deux ans d'interruption en raison de la pandémie.

Selcen Ergun obtient son master en réalisation et études scénaristiques de l’Université Bilgi d’Istanbul après avoir étudié le design industriel et la culture visuelle à l’Université technique du Moyen-Orient.

Elle participe aux Berlinale Talents et à la Résidence d’artistes du Medienboard Nipkow (Berlin Film Residencies). Ses courts-métrages Confrontations (2008) et A Sunny Day (2012) sont sélectionnés et primés par de nombreux festivals internationaux. Snow and the Bear (2022) est son premier long-métrage.







Lu 1793 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >