Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Six longs-métrages en lice pour la 8ème édition du Festival maghrébin du film d'Oujda




Six longs-métrages et douze courts-métrages sont programmés dans le cadre de la compétition officielle de la 8è édition du Festival maghrébin du film d'Oujda, prévue du 11 au 15 juin. Il s'agit de "Reconnaissance " de l'Algérien Salim Hamdi, "Cri de l'âme" du Marocain Abdelilah Jouahri, "Fatwa" du Tunisien Mahmoud Ben Mahmoud, "La voix des anges" de l’Algérien Kamal Yaich, "Porto-Farina" du Tunisien Ibrahim Letaif et "Une urgence ordinaire" du Marocain Mohcine Besri. Dans la catégorie des courts métrages, les productions participantes sont "Brotherhood" de Meryem Jebbour, "Le chant du cygne" de Yazid El Kadiri,, "Houria" de Oussama Azzi, "Angoisse" de Ali Benjelloun, "Gauche-Droite" de Moutie Dridi, "Synapse" de Nourredine Zerrouki, "Souda" de Amal Saad Bouh, "Point zéro" de Nassim Boumaiza, "Ainsi soit-il" de Youssef Mahsas, "Candidats au suicide" de Hamza Afifi, "Un philosophe" de Abdellatif Fadil et "Ghost Reveries" de Safa Ghali.
Le jury de la sélection des longs-métrages est présidé par le critique et universitaire algérien Ahmed Bejjaoui qui sera épaulé par le réalisateur marocain Hassan Benjelloun et la réalisatrice tunisienne Salma Baccar, la chercheuse marocaine Aïcha Belarbi et le réalisateur mauritanien Abderrahman Lahi. Les cérémonies d’ouverture et de clôture seront marquées par un vibrant hommage qui sera rendu au réalisateur algérien Rachid Bouchareb, à l’actrice tunisienne Fatime Ben Saidane, à l’acteur égyptien Cherif Mounir et aux réalisateurs marocains Saâd Chraïbi, Kamal Kamal et Mohamed Benkaddour. Le programme de cette manifestation cinématographique, organisée par l'Association Ciné Maghreb en coordination avec plusieurs partenaires, prévoit également la projection des films hors compétition, en sus de projections en plein air, et ce en présence de plusieurs stars du cinéma maghrébin et arabe, dont des réalisateurs, des critiques et des spécialistes du 7è art.
Par ailleurs, cette 8ème édition sera ponctuée par des conférences traitant de questions et sujets liés au 7è art, dont la présence de la femme dans le cinéma maghrébin et la relation entre tourisme et culture, en plus d’ateliers de formation aux métiers du cinéma notamment le scénario, l'analyse de l'image, l'initiation à la vidéo et le casting. 

Libé
Lundi 10 Juin 2019

Lu 2191 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com