Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Série d’entretiens d’une délégation parlementaire marocaine au Sénat français


Libé
Jeudi 16 Mai 2024

Une délégation de la Chambre des conseillers, conduite par Mohamed Zidouh, président du groupe d’amitié Maroc-France, a eu une série d’entretiens, mercredi au Sénat français, dans le cadre d’une visite de travail dans l’hexagone.

Les entretiens ont porté sur différents sujets d’intérêt commun, notamment le rôle de la diplomatie parlementaire dans le rapprochement entre le Maroc et la France, ainsi que sur les moyens de renforcer la coopération entre les deux institutions législatives.

Dans une déclaration à la MAP, M. Larcher a annoncé qu’il se rendra très prochainement au Maroc à l’invitation du président de la Chambre des conseillers dans le but de consolider la relation entre les deux institutions parlementaires et “partager nos visions de l'avenir sur les sujets d'intérêt commun, notamment l'Afrique, le développement économique et culturel".

Les deux groupes d'amitié ont partagé des moments très importants lors de cette visite avec une séquence mémorielle, a indiqué le président du Sénat français, qui a rendu hommage à Feu Sa Majesté Mohammed V, fait compagnon de la libération par le Général De Gaulle, ainsi qu’aux milliers de soldats marocains qui "sont venus mourir pour notre souveraineté".

De son côté, Christian Cambon, également envoyé spécial du président du Sénat pour les relations internationales, a souligné que la rencontre entre M. Larcher et les membres de la délégation parlementaire marocaine a permis d’évoquer les perspectives de coopération entre les deux groupes d’amitié.

Cette rencontre s'inscrit dans le prolongement d'un programme entamé il y a deux jours à Marseille et à Toulon, avec un arrêt très émouvant au Mont Faron, pour rendre hommage aux 85.000 Marocains engagés volontairement aux côtés de la France et aux 10.000 d’entre eux qui ont donné leur vie pour que “la France soit libérée et qu'elle puisse retrouver son intégrité territoriale”, a précisé M. Cambon.

M. Cambon a en outre fait savoir qu’une mission de sénateurs français se rendra prochainement dans les provinces du Sud du Royaume pour apprécier le grand effort de développement que le Maroc mène dans cette région.

De son côté, M. Zidouh a souligné que la question de l’intégrité territoriale du Royaume a été au menu de la rencontre avec le président du Sénat, rappelant que les conseillers marocains ont souligné l’importance de l’initiative d’autonomie en tant qu’unique et seule solution au différend artificiel autour des provinces du Sud, où plus de vingt pays ont ouvert des consulats.

Rappelant le large soutien international à la marocanité du Sahara et au plan d’autonomie de ces provinces sous souveraineté marocaine, M. Zidouh a relevé que la position marocaine est largement confortée par ce grand élan de soutien international.

La délégation parlementaire marocaine, qui a été saluée à l'Hémicycle par le président du Sénat avant d’assister à la séance des questions au gouvernement, s’est également entretenue avec Patricia Mirales, secrétaire d’Etat auprès du ministre des Armées, chargée des Anciens combattants.

Les membres de la délégation marocaine, qui ont été salués également par les ministres de l’Intérieur, Gérald Darmanin, et des Armées, Sébastien Lecornu, ont par la suite pris part à une cérémonie à la mémoire des troupes marocaines ayant combattu aux côtés des forces françaises lors de la Deuxième Guerre mondiale.

Auparavant, la délégation de la Chambre des conseillers s’était rendue à Marseille et à Toulon où elle avait visité le siège d’Airbus Helicopters et ses chaînes d’assemblage. Les membres de la Chambre des conseillers ont visité également la base navale et les infrastructures de Naval Group ainsi que la base sous-marine.

Outre M. Zidouh, la délégation marocaine est composée de Hind Ghazzali, vice-présidente du groupe d’amitié Maroc-France de la Chambre des conseillers, Youssef Alaoui et Noureddine Soulaik, rapporteurs du groupe, Mahmoud Archane, vice-président, de Mustapha Dahmani et de Khalid Es-Satte.


Lu 378 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe










L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    





Flux RSS
p