Le “ général de fer ” Zaloujny : Une nouvelle icône ukrainienne

 


“SalebWahed’’ , une pièce traitant de l’impact du handicap de l’ enfant sur la vie familiale


Libé
Vendredi 29 Octobre 2021

La troupe égyptienne de l’Académie des arts a présenté jeudi sa pièce "Saleb Wahed’’ (Negative one) traitant du retentissement du handicap de l’enfant sur la vie familiale, et ce dans le cadre de la 33ème édition du Festival international du théâtre universitaire de Casablanca (FITUC).

La pièce mise en scène par Abdallah Saber et présentée à distance à l'espace Abdellah Laroui de la Faculté des lettres et des sciences humaines Ben M'sik, traite de l’impact de l’enfant handicapé sur sa famille, de la souffrance que les parents endurent pour le comprendre et de l’influence de la société sur eux.

Le message de la pièce écrite par Mohamed Adel est clair et visible : « Tout ce qui vient à l’esprit d’une personne ne peut pas toujours être exprimé».

Le président du Festival et doyen de la Faculté des lettres et des sciences humaines Ben M'sik, Abdelkader Gonegai, a indiqué dans une déclaration à la MAP que les nouvelles technologies de la communication ont joué un rôle très important dans la création des conditions d’adaptation et de continuité à distance, son et image, de jour comme de nuit, de toutes les activités, cassant les restrictions et les barrières du temps et de l’espace.

Dans ce contexte, a-t-il ajouté, les organisateurs du festival ont décidé la tenue de ce rendez-vous annuel pour la rencontre des ami(e)s du monde entier et particulièrement les étudiants de plusieurs universités marocaines et étrangères et le public passionné de théâtre.

Le contexte pandémique nous a imposé de recourir à des modes alternatifs de création, de production et de communication avec le public, à distance, en utilisant toutes les méthodes, les outils et les réseaux sociaux, a-t-il dit.

Pour sa part, Ahmed Tanich, du comité d’organisation du festival chargé de la presse et de la communication, a indiqué dans une déclaration similaire que le choix des organisateurs de présenter des représentations théâtrales en format présentiel ou en ligne intervient suite au grand succès de l’édition précédente.

Le recours aux nouvelles technologies pour la présentation de plusieurs pièces théâtrales, vise, d’une part, à s’adapter à la conjoncture exceptionnelle imposée par la pandémie de coronavirus (restrictions de déplacement et précautions sanitaires) et d’autre part, à offrir des spectacles aux passionnés de théâtre et mordus de l’art, a-t-il affirmé.

La 33ème édition du FITUC, placée cette année sous le thème "Théâtre et résilience", offre l’opportunité de découvrir des traditions et cultures lointaines à travers la présentation de plusieurs pièces en deux formats présentiel et en ligne.

Le festival qui se poursuit jusqu’au 30 octobre et qui accueille chaque année une élite de jeunes artistes des quatre coins du monde représentant des universités internationales et des écoles supérieures, est un carrefour pour les jeunes visant la découverte de graines de comédiens et mettre en lumière leur talent et leur créativité.

 



Lu 711 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.