Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Salah Al Wadie président du jury du Festival ciné-plage de Harhoura




Prévue du 23 au 27 juillet 2019 à la plage Sid El Abed à Harhoura, la quatrième édition du Festival Ciné-plage de Harhoura décline les noms des membres du jury qui sera présidé par Salah Al Wadie. Ce dernier sera accompagné par le réalisateur Ahmed Rachdi, la comédienne tunisienne Fatima Saidane, la comédienne marocaine Rawia, et le directeur du Festival d’Alexandrie Amir Abadah.
«Je pense que ce festival commence à prendre sa place dans l’univers des manifestations cinématographiques marocaines. Sa situation à proximité d’une plage de Rabat met en exergue la relation esthétique et artistique entre le cinéma et la créativité. Cette année, nous avons programmé plusieurs films marocains, entre ceux en compétition et d’autres projetés dans le panorama des films marocains», souligne le directeur du festival, Abdewahed Lamjahdi.
Le festival abritera également deux conférences sur le cinéma et la mer, aux côtés de plusieurs rencontres avec les professionnels du secteur cinématographique. «Pour cette quatrième édition, nous avons aussi pensé à nous ouvrir sur la ville de Tamesna, en programmant des projections pour les habitants de cette cité. Comme lors des éditions précédentes, le festival programme aussi des visites à des espaces sociaux et touristiques de la région».
Pour la compétition officielle, six nouvelles productions seront en lice, en plus du film projeté en ouverture du festival. Les festivaliers auront ainsi l’honneur de voir ces productions en plein air. C’est ce qui marque la spécificité de cet événement qui se veut un espace d’ouverture et d’échange entre les cinéphiles et les professionnels du cinéma. L’Association marocaine des arts sans frontières (AMAF), organisatrice du Festival Ciné-plage, donne également rendez-vous aux jeunes passionnés de cinéma pour d’autres activités parallèles, notamment des ateliers de scénario, réalisation et acting, encadrés par des réalisateurs, des comédiens et des experts en art et culture, des conférences et une master class. Selon le directeur du festival, Abdewahed Lamjahdi, «notre volonté est d’offrir une autre dimension à un festival de cinéma, en le présentant en plein air dans un espace de rencontres stratégiques pour les professionnels du cinéma, nationaux et étrangers, et pour le public, qu’il soit cinéphile ou amateur». Sans oublier les hommages de cette année qui seront rendus aux comédiennes Amina Rachid, Saïda Baâdi et Majdouline Idrissi, pour leur brillant parcours à la télévision et au cinéma.

Vendredi 12 Juillet 2019

Lu 383 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com