Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Saber Rebaï et Ahlam annoncés à Mawazine




Les deux artistes se produiront les 27 et 30 juin sur la scène Nahda

L’artiste et compositeur tunisien Saber Rebaï et la prestigieuse chanteuse émiratie Ahlam se produiront respectivement les 27 et 30 juin pour des soirées qui promettent d’être mémorables sur la scène Nahda dans le cadre de la 17ème édition du Festival Mawazine-rythmes du monde. 
Maître incontestable en musicologie, Saber Rebaï a entamé sa carrière au Caire dans les années 90. Avec plus de 13 albums à ce jour, il a effectué de nombreuses tournées internationales et reçu de nombreux prix et distinctions. Né dans une famille sfaxienne aimant et pratiquant la musique, il est initié à l'oud dès l'âge de dix ans et psalmodie le Coran. Après avoir obtenu son baccalauréat, il s'installe à Tunis avec sa famille et s'inscrit à l'Institut supérieur de musique de Tunis, où il obtient une maîtrise en musicologie. Lauréat d'un concours pour jeunes talents en 1985, il se produit pour la première fois au Festival international de Carthage. Dès les années  90, il est sollicité à travers le Moyen-Orient et divers compositeurs et paroliers souhaitent travailler avec lui. Comme beaucoup d'artistes arabes, il parfait son art au Caire puis au Liban, où une forte médiatisation contribue à bâtir sa notoriété. 
Quant à Ahlam, surnommée "Diva du Khalij", elle détient une carrière artistique extraordinaire qui a démarré dans les années 80. Avec à son actif un grand nombre d’albums, la chanteuse a participé à différents festivals dans le monde et a collaboré avec de nombreux artistes arabes. Voix incontestable et personnage hors normes, Ahlam ne manquera pas de surprendre le public de Mawazine pour un concert fort en émotions. 
Rappelons enfin que le Festival Mawazine-Rythmes du monde, créé en 2001, est le rendez-vous incontournable des amateurs et passionnés de musique au Maroc. Avec plus de 2 millions de festivaliers pour chacune de ses dernières éditions, il est considéré comme le deuxième plus grand événement culturel au monde. Organisé chaque année pendant neuf jours, Mawazine offre une programmation riche et exigeante qui mêle les plus grandes stars du répertoire mondial et arabe, faisant des villes de Rabat et Salé le théâtre de rencontres exceptionnelles entre le public et des artistes de renom. 
Très engagé dans la promotion de la musique marocaine, Mawazine consacre plus de la moitié de sa programmation aux talents de la scène nationale. Porteur des valeurs de paix, d’ouverture, de tolérance et de respect, le festival propose un accès gratuit à 90% de ses concerts, faisant de l’accessibilité des publics une mission essentielle. Il est en outre un soutien majeur à l’économie touristique régionale et un acteur de premier plan dans la création d’une véritable industrie du spectacle au Maroc.
 

M.O
Lundi 9 Avril 2018

Lu 646 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif