Libération




Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Saad Dine El Otmani : Relance économique et vigilance sanitaire, maîtres-mots de la prochaine étape

La création de l'Agence nationale des équipements publics, un choix stratégique visant à rationaliser les structures administratives




Saad Dine El Otmani : Relance économique et  vigilance sanitaire, maîtres-mots de la prochaine étape
Le chef du gouvernement, Saâd Dine El Otmani, a souligné, mercredi, que le principal pari du Maroc pour la période à venir en vue de contrer les répercussions économiques, sociales et financières difficiles de la pandémie de Covid-19, consiste à booster la relance économique, tout en maintenant la vigilance pour protéger la santé des citoyens. 
Intervenant par vidéoconférence dans le cadre du Sommet virtuel de l'Organisation mondiale du travail (OIT), consacré à "L'impact de Covid-19 sur le monde du travail", il a affirmé que "le principal pari du gouvernement consiste à impulser la relance économique pour surmonter les différents effets engendrés par la pandémie, tout en restant vigilant et prudent pour protéger la santé des citoyens et éviter une rechute après les succès réalisés par le Royaume dans sa lutte contre ce virus dangereux", indique un communiqué du Département du chef du gouvernement.
Après avoir rappelé la situation sanitaire dans le Royaume et les actions entreprises pour contrôler la situation épidémique et contenir la propagation du virus, il a relevé que la relance et le développement de l'économie nationale se font à travers deux leviers, à savoir : le plan de relance économique qui s'étend jusqu'à fin 2021, et le plan de décollage économique à moyen terme.
A cet égard, il a mis en avant les principaux axes de ce plan, qui consiste en un pacte pour le décollage économique et l'emploi avec tous les partenaires économiques et sociaux, dans la perspective d'édifier une économie forte dans l'après-coronavirus.
En outre, poursuit le communiqué, le chef du gouvernement a souligné l'attachement du Maroc à l'esprit de partenariat et de la coopération internationale pour faire face à ces crises transcontinentales et transfrontalières, ajoutant que "le Maroc met son expertise à la disposition de ses amis dans différents pays". 
Il a rappelé, dans ce sens, que le Maroc, sur Hautes instructions Royales, a procédé à l'envoi de matériels médicaux et pharmaceutiques à plusieurs pays africains.
Plus de 50 chefs d'Etat et de gouvernement prennent la parole lors du sommet virtuel de l'OIT sur le Covid-19 et le monde du travail. 
Cet événement se propose, entre autres, de débattre de la mise en œuvre de la Déclaration du centenaire de l'OIT pour l’avenir du travail dans le contexte de la pandémie. L’accent sera mis sur les difficultés urgentes et immédiates qui se posent dans le monde du travail pendant la phase initiale de la pandémie et sur les réponses qui se révèlent efficaces, ainsi que sur le processus visant à reconstruire en mieux.
Présidant la première réunion du conseil d’administration de l’Agence issue de la Direction générale des équipements publics du ministère de l’Equipement, du Transport et de la Logistique et de l'Eau, le chef du gouvernement a, par ailleurs, précisé que la création de cette agence vise essentiellement à alléger la pression sur les départements ministériels, les établissements publics et les collectivités territoriales pour qu’ils concentrent leur action sur les missions essentielles qui leur sont confiées.
Elle vise aussi à consacrer les principes de bonne gouvernance à travers la rationalisation de l’intervention des structures administratives chargées de la réalisation des bâtiments publics, a-t-il ajouté lors de cette réunion, consacrée à l’instauration des fondements organisationnels et de gestion de l’Agence, ainsi qu'à ses missions et aux perspectives de son action lors de la prochaine étape.
Saad Dine El Otmani a, en outre, exprimé sa fierté du bilan de la Direction générale des équipements publics qui a fait preuve de compétence et de professionnalisme, comme en témoigne le nombre important des infrastructures et édifices publics à la réalisation desquels elle a veillé dont les grands stades de Rabat, Fès, Marrakech et Agadir et les centres hospitaliers universitaires de Fès et Marrakech, outre les joyaux artistiques à l’instar du Musée Mohammed VI d'art moderne et contemporain, de la Bibliothèque nationale du Royaume du Maroc et de plusieurs bâtiments et sièges administratifs dans différentes villes du Royaume.
L’expertise accumulée dont bénéficiera l’Agence en matière de réalisation de projets publics constitue une garantie essentielle pour la réalisation des opérations de construction et de rénovation avec la qualité requise tout en maîtrisant le coût et les délais, a-t-il dit, précisant que le montant du portefeuille des projets confiés à l’Agence s’élève à 18 milliards de dirhams.
Ce portefeuille connaîtra un développement important au cours des prochaines années, eu égard aux investissements programmés dans le secteur des bâtiments et travaux publics, a-t-il assuré en faisant savoir que le gouvernement considère ce secteur comme l’une des principales sources pour la relance de l’économie nationale, notamment après cette conjoncture exceptionnelle difficile que traversent le Maroc et le monde en raison des répercussions de la pandémie du coronavirus (Covid-19).
Le chef du gouvernement a invité l’ensemble des intervenants à fournir davantage d’efforts pour la réalisation des objectifs escomptés par le changement institutionnel important opéré par la création de cette Agence, en renforçant la confiance en cette institution et en veillant à tirer profit de ses expertises.
Saad Dine El Otmani a aussi appelé l’Agence à développer ses expertises et renforcer ses capacités dans les domaines liés à ses missions, ainsi qu’à promouvoir et soutenir la recherche scientifique et technique dans le domaine des équipements publics, tout en veillant à la réalisation de l’efficience énergétique et à la promotion des matériaux locaux.
Par la suite, poursuit le communiqué, les membres du conseil d’administration ont suivi un exposé de la directrice générale de l’Agence et adopté le schéma directeur des activités de l’Agence et son programme d’action pour la période 2020-2022 et son budget au titre de 2020.
Il a été également procédé à l’approbation de l’organigramme de l’Agence et du statut de ses employés, ainsi que d’autres décisions relatives aux aspects organisationnel et de gestion de l’Agence. 

Vendredi 10 Juillet 2020

Lu 560 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 18 Septembre 2020 - 18:55 Aziz Rabbah testé positif au coronavirus