Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Roundup sur les étapes du 25ème Rallye Maroc Classic




Roundup sur les étapes du 25ème Rallye Maroc Classic
Sous le Haut patronage de S.M le Roi Mohamed VI, la 25ème édition du Rallye Maroc Classic, seul et unique rallye régulier au Maroc, s’est déroulé récemment entre Tanger et Marrakech. Cyril Neveu et son équipe se sont efforcés de préserver les fondamentaux de l’épreuve en y apportant de la nouveauté avec un départ depuis Tanger et un itinéraire totalement renouvelé. Ce sont donc 30 équipages venus d’Europe, d’Australie et du Maroc qui se sont retrouvés à Tanger pour affronter les 6 étapes, (2100km), et les 20 épreuves de régularité de ce 25eme Rallye Maroc Classic.
La première étape, totalement inédite, a proposé un spectacle exceptionnel dans les rues de Tanger où 30 équipages ont défilé au volant de leurs voitures de légende. Choisir Tanger comme départ pour signifier aussi l’ouverture sur de nouveaux espaces dans les régions du Nord du Royaume, rarement fréquentés par le rallye, aux routes sinueuses et étroites qui se fondent parfaitement dans les hautes falaises de la côtée méditerranéenne vers Sebta et Tétouan, avant de rejoindre les contreforts du Rif et Chefchaouen, la ville bleue et ensuite plonger dans l’histoire de Fès, la ville impériale.
Le Moyen-Atlas était proposé en guise de troisième étape où les concurrents ont gagné des terrains de jeu, entre Taza et Ifrane, en passant par le parc national du Tazekka. En orientant le parcours vers l’Est du Royaume et en laissant la part belle aux splendeurs de la ville et de sa médina légendaire, le rallye a offert la possibilité aux participants d’un temps de relaxation mérité une fois arrivés dans la « petite Suisse » marocaine qu’est Ifrane.
Certes, le climat n’était pas toujours au rendez-vous des premières étapes, mais rien n’a empêché les participants de s’en donner à coeur joie sur des routes rendues glissantes et piégeuses par les intempéries avant que les rayons du soleil ne les assèchent totalement. Le rallye pris tantôt des allures de Monte-Carlo et d’Acropole tant les conditions météorologiques ont constitué un défi de taille pour les participants et l’équipe de Cyril Neveu Promotion.
A mi-rallye, une hiérarchie était déjà bien établie parmi les équipages en lutte pour la victoire finale avec le couple Reda Meziane et Zineb Chemao (Porsche 911) qui ont remporté les trois premières étapes dans la catégorie « Classic », en ne laissant que peu de chances à leurs poursuivants. Restaient toutefois en embuscade les époux Arlaud au volant de leur Citroën DS totalement adaptée au terrain mais manquant parfois de puissance et les vainqueurs 2017, Carlos Ghistelinck et Lieven David, sur leur Mercedes 280 SE très encombrante mais au combien efficace sur les routes marocaines…
Dans la catégorie «Prestige», la Dodge Viper des «Père et Fils» Ouvier fut aussi auteure de performances sans équivoques devant les deux coupés Mercedes AMG lancés à leur poursuite.
Après avoir visité le Nord du Royaume et ses très riches régions agricoles et forestières, le Rallye Maroc Classic a ensuite pris la route des grands espaces, plus au Sud, dans une diagonale improbable entre les montagnes de l’Atlas et les premières dunes de sables de Sahara à Merzouga.
Alors que les prés de verdure et d’élevage avaient déjà laissé place aux grandes étendues de roches et de cailloux, que les cèdres gigantesques de l’Atlas s’étaient transformés en palmeraies luxuriantes où toute la vie est concentrée autour de l’eau, le voyage dans le temps a continué à nouveau à l’occasion de la 5ème étape. Cyril Neveu a proposé en effet aux participants de rejoindre Merzouga au Lac de Bin El Ouidane (qui faisait son grand retour au programme du Maroc Classic) en franchissant à nouveau l’Atlas et des cols à plus de 2500 mètres d’altitude dans la région d’Imilchil, lieu au combien historique des rallyes du Maroc d’antan.
Les résultats des premières étapes ont été confirmés à l’arrivée au lac de  Bin El Ouidane ayant fait son apparition au creux des montagnes. Toute la majestuosité de ses couleurs étaient à l’honneur lors du départ de la dernière étape de ce 25ème Rallye dont l’arrivée officielle était à Marrakech.
Les dernières épreuves spéciales n’étaient que formalités pour les équipages leaders des deux catégories Classic et Prestige après une semaine à sillonner les routes du Maroc et les 20 spéciales de régularité disputées jusqu’alors.
La Porsche 911 de Reda Meziane et Zineb Cheamo s’impose sans surprise en catégorie Classic et deviennent le premier équipage 100% marocain à remporter l’épreuve
Rendez-vous est donné pour 2019 et la 26ème édition où le parcours sera encore renouvelé et proposera de nouveaux challenges.

Classement final
Podium Catégorie Classics

1- R. Meziane / Z. Chemao (Porsche Targa)
 2- JM. Arlaud / MF. Arlaud (Citroën DS 21)
 3- C. Ghistelinck - L. David
 (Mercedes 280 SE)

 Podium Catégorie Prestiges
1- B. Ouvier / J. Ouvier (Dodge Viper)
 2- P. Lucchitti / A. Forte
 (Mercedes AMG Coupé)
 3- M. Covarel / C. Morard
 (Mercedes SL55 AMG)

Samedi 24 Mars 2018

Lu 159 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés