Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ronaldo Monstre médiatique et centenaire accompli


Fort de son statut d'icône mondiale et de ses 101 buts en sélection, Cristiano Ronaldo retrouve les Bleus dimanche en Ligue des nations, plus de quatre ans après avoir quitté en larmes cette même pelouse du Stade de France, antre du sacre portugais à l'Euro.

A 35 ans, l'astre portugais rayonne toujours autant qu'en 2016, comme en témoignent ses quelque 450 millions de "followers" sur les différents réseaux sociaux,soit plus que tout autre sportif ou célébrité internationale selon la plateforme de données Statista.

Chaque publication du quintuple Ballon d'or entraîne une kyrielle de partages, "likes" et réactions. Autant sur le plan sportif que médiatique, il continue de montrer la voie aux étoiles montantes comme le Français de 21 ans Kylian Mbappé, devenu l'égérie du nouveau jeu vidéo Fifa. "Avec le fait que Messi et Ronaldo commencent un tout petit peu à vieillir, il y a de la place à prendre au firmament du football mondial. Je pense que Neymar et Mbappé sont bien placés pour le faire", estimait cette semaine à l'AFP l'ancien Ballon d'or Michel Platini au sujet de l'international tricolore et attaquant du Paris Saint-Germain. Mais dimanche à Saint-Denis, le Portugais voudra certainement montrer à Mbappé et Platini que l'heure du changement de la garde n'est pas arrivée.

Sur le terrain, les bonnes performances du joueur de la Juventus continuent de s'enchaîner et chaque beau geste de l'attaquant fait le tour des plateaux TV et d'internet. La saison dernière, "CR7" a frappé les esprits avec un but de la tête marqué d'une hauteur estimée à 2,56 m qui lui a valu des comparaisons avec la légende du basket Michael Jordan et le retour de l'un de ses surnoms: "AirRonaldo". Il y a tout juste un mois, les deux buts face à la Suède en Ligue des nations(2-0), qui lui ont permis de devenir le premier européen à atteindre et dépasser la barre symbolique des 100 buts en sélection nationale, n'ont pas dérogé à la règle. Son somptueux coup franc et sa frappe limpide de l'extérieur de la surface ont fait le tour du monde. "Cristiano, c'est une légende du foot", l'a salué jeudi le milieu français Paul Pogba. "Mais nous aussi on a des joueurs, on a Griezmann, Mbappé, Giroud", a avancé le milieu de Manchester United.

Désormais centenaire accompli avec 101 réalisations en 166 sélections sous le maillot de son équipe nationale, Cristiano Ronaldo regarde toutefois tous ceux-là de très haut: il n'a plus que l'Iranien Ali Daei (109) devant lui pour devenir le meilleur buteur de l'histoire des sélections. Nul doute que le Portugais, habité par une ambition démesurée, tentera d'ajouter cette prouesse à l'impressionnante liste de records qu'il possède déjà. "Il a deux choses importantes: la tête et le physique.Il a la mentalité et le physique pour persévérer, c'est formidable ce qu'il fait," abondait Michel Platini dans un entretien à l'AFP.

A l'âge où de nombreux footballeurs raccrochent les crampons, quittent le très haut niveau ou mettent un terme à leur carrière internationale, "CR7" refuse de reléguer sa sélection à un second plan. "Si cela ne tenait qu'à moi, je ne jouerais que les matchs importants: ceux de la sélection et ceux en Ligue des champions. Ce sont les rencontres qui me motivent, avec un enjeu et de la pression", assurait Cristiano Ronaldo dans un entretien à France Football en novembre dernier. Plus de quatre ans après sa sortie en larmes après 25minutes de jeu sur blessure lors de la finale de l'Euro-2016 face aux Bleus(1-0 a.p.), nul doute que ce France-Portugal fait partie de ces matches à ne pas manquer. D'autant plus que Ronaldo n'a jamais marqué contre la France en quatre confrontations: l'occasion est donc rêvée pour parfaire un peu plus la légende "CR7". 

Ibrahimovic toujours positif au Covid-19

L'attaquant suédois de l'AC Milan Zlatan Ibrahimovic est toujours positif au coronavirus, deux semaines après avoir dû semettre à l'isolement après un premiertest positif, a-t-on apprisjeudi auprès de son club.

Le Suédois doit être testé deux fois négatif avant de pouvoir réintégrer l'équipe milanaise, dont le prochain match est prévu le 17 octobre avec le derby brûlant face à l'Inter Milan à San Siro. Le défenseur brésilien Léo Duarte, dont le dernier test s'est lui aussi révélé positif, poursuit lui aussi sa quarantaine.

Les autres joueurs sont en revanche tous négatifs, a précisé le club rossonero. Le choc Inter-Milan pourrait d'ailleurs être largement perturbé parle coronavirus carl'Inter Milan compte aussi plusieurs joueurs touchés: le Belge Radja Nainggolan et l'Italien Roberto Gagliardini ont à leurtour été testés positifsjeudi, a-t-on appris auprès du club, confirmant desinformations des médias italiens. Ces deux nouveaux cas s'ajoutent à ceux annoncés mercredi des défenseurs Milan Skriniar et Alessandro Bastoni, testés positifslors desrassemblements de leurssélections(Slovaquie etItalie espoirs). L'annonce du test positif de Zlatan Ibrahimovic, le 24 septembre, avaitstoppé en plein vol le Suédois, très en vue surle terrain en ce début de saison. "LeCovid a eu le courage deme défier. Mauvaise idée", avait tweeté le joueur, qui vient de fêter ses 39 ans. Sur les réseaux sociaux, la star suédoise, qui a prolongé d'un an son aventure à Milan après une première pige de six mois la saison dernière, a depuis posté une vidéo de lui en train de s'entraîner chez lui.

Libé
Vendredi 9 Octobre 2020

Lu 357 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 24 Octobre 2021 - 18:05 Patrick De Wilde, le globe-trotter

Dimanche 24 Octobre 2021 - 18:00 Le HUSA renoue avec la victoire

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020








Flux RSS