Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Robert Dölger : «Nous souhaitons nous associer à la dynamique d’industrialisation du Royaume »

Ambassadeur de la République Fédérale d’Allemagne au Maroc

Vendredi 17 Février 2023

Robert Dölger : «Nous souhaitons nous associer à la dynamique d’industrialisation du Royaume »
Les échanges entre le Maroc et l'Allemagne se sont chiffrés en 2021 à 3,8 milliards d’euros, a déclaré Robert Dölger, ambassadeur de la République Fédérale d’Allemagne au Maroc, qualifiant de «Vraiment impressionnant» le dynamisme du partenariat liant les deux pays.

Selon le diplomate nommé en 2022, « les exportations allemandes vers le Maroc se sont établies à 2,2 milliards pour 1,6 milliard d'importations allemandes en provenance du Maroc ».

Porté par près de 93 entreprises employant plus de 36.000 personnes, le stock des investissements directs allemands au Maroc a doublé depuis 2015 pour s’établir actuellement à 1,7 milliard d’euros, a indiqué Robert Dölger.
Le Maroc et l'Allemagne doivent profiter, l’un autant que l'autre, des nouvelles perspectives de leur partenariat
Cette évolution fait du Maroc le deuxième partenaire en Afrique de la République Fédérale d’Allemagne, a affirmé l’ambassadeur allemand dans un entretien accordé à la MAP notant que de plus en plus d’entreprises allemandes désirent s’installer au Maroc et d’y investir, notamment dans l’industrie.

Comme l’a relevé le diplomate allemand dans cet entretien, « la position du commerce extérieur entre les deux pays est en train de changer, car il y a une vingtaine d’années les échanges étaient beaucoup plus à l’avantage de l'Allemagne tandis qu'à présent la balance commerciale tend à l’équilibre ».

D’après Dölger, qui s’est confié à l'occasion du 25ème anniversaire de la Chambre allemande de commerce et d’industrie au Maroc (AHK Maroc), « aujourd'hui, notre partenariat économique et commercial est principalement porté par les secteurs de l’automobile, de la chimie, des produits pharmaceutiques et de l’agroalimentaire pour lequel l'Allemagne est un grand client du Maroc.

Au cours de cet entretien, le chef de la mission diplomatique de la République Fédérale d’Allemagne au Maroc a également confié qu’« à l’avenir et dans la perspective d’industrialisation du Maroc, nous allons travailler sur la mise en valeur des énergies renouvelables ».

Il a ainsi fait allusion, notamment, à la production d’hydrogène vert qui constitue une priorité pour le Royaume dans le cadre des efforts visant la décarbonation de l’économie nationale.
Autre volet intéressant l’Allemagne, «nous souhaitons nous associer à la dynamique d’industrialisation du Royaume et sa montée en valeur ajoutée, afin de profiter des progrès réalisés par le Maroc en matière d’intégration dans les chaînes de valeur mondiales », a-t-il ajouté.

Le diplomate chevronné ne s’en cache pas : l’objectif est de fonder un partenariat gagnant-gagnant basé sur la complémentarité entre les entreprises des deux pays, a-t-il expliqué.

A cet égard, l’ambassadeur Robert Dölger a confié que « notre priorité est l’accompagnement du secteur privé allemand au Maroc, en partenariat avec l’AHK Maroc, pour identifier les moyens pour la mise en place du cadre de coopération idoine sous les auspices de la nouvelle Charte d’investissement, qui s'attache à améliorer le climat des affaires au Maroc ».

A propos des moyens à mettre en œuvre pour renforcer le partenariat liant son pays au Maroc, le diplomate estime qu’il faudrait stimuler le secteur privé.

Il rappelle à ce sujet que « nous disposons d’un grand portefeuille de projets bilatéraux dans le cadre de la coopération intergouvernementale, ce qui est en principe louable, sauf qu’il faudrait intéresser davantage les opérateurs privés des deux pays pour accompagner et appuyer cette dynamique ».
Pour cela, M. Dölger assure que l’ambassade d’Allemagne au Maroc œuvre sur le volet économique et commercial avec l’AHK Maroc qui est un excellent instrument.

Il revient donc aux investisseurs marocains d’être présents de manière plus prononcée sur le marché allemand, a-t-il indiqué estimant que « c’est un axe qu’il faudrait approfondir dans nos relations économiques ».

La coopération entre les deux pays se jouant autour de certains secteurs clés, l’ambassadeur rappelle que les entreprises allemandes opèrent depuis quelques années dans l’automobile. Un secteur dans lequel l’Allemagne s’emploie à consolider ses investissements au même titre que l'aéronautique, les énergies renouvelables et l’hydrogène vert.

Quel qu’en soit le domaine visé, « nous nous sommes fixé trois axes de travail prioritaires dans le cadre d’un agenda qui s’inscrit parfaitement en phase avec la Vision de Sa Majesté le Roi et le nouveau modèle de développement (NMD) », a-t-il affirmé.

Selon les explications du diplomate, il s'agit de l’accompagnement des efforts d’industrialisation du Maroc, la promotion des énergies renouvelables et de l’hydrogène vert ainsi que la contribution au soutien et au développement des capacités humaines via la formation professionnelle des jeunes aux nouveaux métiers à forte valeur ajoutée et la mise en place d’un dispositif de migration circulaire, a-t-il conclu.

Alain Bouithy

Alain Bouithy

Lu 665 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe






Inscription à la newsletter

L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30