Libération




Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ricard Checa : Le Maroc a défendu son unité territoriale




Comme chaque pays souverain, le Maroc a défendu son « unité territoriale » en mettant fin aux provocations des milices du Polisario qui bloquaient le passage d'El Guerguarat, a souligné, mercredi, l’Observatoire des droits de l'Homme de Catalogne. Les milices du Polisario, qui se sont introduites dans la zone d’El Guerguarat depuis le 21 octobre dernier, perpétraient des actes de «provocations et de menaces en violation du droit national et international», a affirmé le président de l’Observatoire, Ricard Checa dans une déclaration à la MAP, assurant que cette situation «mettait en danger la population locale et les échanges commerciaux». «Indépendamment des idéologies politiques, le rôle des forces de l'Etat de chaque pays, et dans ce cas du Maroc, est de défendre l'unité territoriale face à une attaque ou une menace», a-t-il relevé. La tentative de bloquer la libre circulation des personnes et des biens dans la zone d’El Guerguarat entre le Maroc et la Mauritanie est «inacceptable», a martelé le président de l’Observatoire des droits de l'Homme de Catalogne, précisant que «le Maroc s'est défendu, après des semaines de retenue et de sagesse, contre une provocation qui n'avait pour but que de faire du mal». Ricard Checa a mis l’accent sur "le rôle de l’ONU tant au niveau diplomatique qu'au niveau politique (…) pour veiller à ce que le droit, les conventions internationales et la paix soient respectés». «Il ne faut pas donner naissance à des guérillas imaginatives qui tentent de porter atteinte aux pays à différents niveaux, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur», a-t-il insisté, dénonçant les actes de vandalisme provoqués par des forcenés du polisario devant le Consulat général du Maroc à Valence. «Le moment est venu pour mettre fin aux provocations des milices du polisario sur le territoire espagnol. L’Espagne doit agir de manière ferme contre ces guérillas», a estimé le président de l’Observatoire des droits de l'Homme de Catalogne.

Testée positive à la Covid-19, Aminatou Haidar empêchée d'embarquer sur le vol de Las Palmas

Aminatou Haidar a été empêchée d’embarquer sur le vol de ce mercredi à destination de Las Palmas parce qu’elle a été testée positive à la Covid-19, a indiqué un communiqué de Royal Air Maroc (RAM). "Suite à la diffusion sur certains réseaux sociaux d’informations erronées concernant les conditions de vol d’une passagère au nom d'Aminatou Haidar, Royal Air Maroc a tenu à préciser que “conformément au protocole de l’état d’urgence sanitaire, la compagnie nationale a été saisie par les autorités sanitaires de Laâyoune, en vue de signaler que la passagère en question a été testée positive à la Covid-19", ajoutant que celle-ci a dès lors été empêchée d’embarquer sur le vol AT1418 de ce mercredi 18 novembre au départ de Laâyoune vers Las Palmas. Cette coordination entre les autorités sanitaires, les autorités locales et la compagnie nationale, vise à préserver la santé des passagers et la sécurité des vols, a souligné la même source, rappelant que conformément aux procédures de RAM et à celles de la quasitotalité des compagnies aériennes, les personnes positives à la Covid-19 ne peuvent logiquement accéder à un vol et risquer de contaminer la totalité des passagers. Par ailleurs, il est utile de rappeler que toute personne contaminée à la Covid-19 se doit d’observer un confinement strict de 14 jours et d’éviter tout contact avec d’autres personnes, a conclu le communiqué.

Libé
Jeudi 19 Novembre 2020

Lu 269 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Novembre 2020 - 02:00 Rencontre