Le “ général de fer ” Zaloujny : Une nouvelle icône ukrainienne

 


Restitution à l’Irak de la tablette de Gilgamesh vieille de 3.500 ans


Libé
Mardi 21 Septembre 2021

L’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco) a salué, lundi, la restitution par les Etats-Unis d’Amérique à l’Irak de la tablette de Gilgamesh vieille de 3.500 ans, comme “une victoire importante dans la lutte contre le trafic illicite de biens culturels”. Une cérémonie se tiendra jeudi à la Smithsonian Institution à Washington DC au cours de laquelle sera officiellement restituée à l’Irak, la “tablette de Gilgamesh”, l’une des plus anciennes œuvres littéraires de l’Histoire. Fabriquée en argile, la tablette de Gilgamesh comporte des inscriptions en sumérien, une civilisation de l’ancienne Mésopotamie. Elle contient des sections d’un poème sumérien de “l’épopée de Gilgamesh”, qui font partie des histoires épiques reprises par l’Ancien Testament, ce qui en fait l’un des plus anciens textes religieux connus au monde. La « tablette de Gilgamesh », également connue sous le nom de «tablette du rêve de Gilgamesh », aurait été pillée dans un musée en Irak pendant le conflit survenu dans le pays en 1991. Elle a été introduite frauduleusement sur le marché de l’art américain en 2007, puis saisie par le Département de la Justice des Etats-Unis en 2019. “La restitution de ce précieux ouvrage est l’aboutissement de décennies de coopération entre les Etats, tels que les États-Unis et l’Irak, tous deux signataires de la Convention de 1970 de l’UNESCO, qui offre aux pays un cadre juridique et pratique pour prévenir le trafic illicite et assurer la restitution des objets volés à leurs propriétaires légitimes”, souligne l’Unesco dans un communiqué.


Lu 479 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.