Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Résidence francophone d’écriture pour le film d’animation à Meknès




Résidence francophone d’écriture pour le film d’animation à Meknès
Une résidence d’écriture pour le film d’animation réunit, depuis le 19 février et jusqu’au 22 mars à Meknès, six talentueux auteurs francophones. Cette résidence, qui en est à sa troisième édition, est initiée par l’Institut français de Meknès et la Fondation Aïcha, qui organisent le Festival international de cinéma d’animation de Meknès (FICAM). Elle se tient en partenariat avec la NEF Animation (Nouvelles écritures pour le film d’Animation), la première plateforme professionnelle francophone dédiée à l'écriture sur l'animation. En participant à ce programme, les six auteurs, sélectionnés sur dossier, bénéficieront d’une prise en charge totale, d’une bourse d’écriture et d’un accompagnement professionnel assuré par Delphine Maury, scénariste et productrice de films d’animation. Pour clôturer leur mois de résidence, ils auront accès au FICAM, dont la 17ème édition aura lieu du 16 au 21 mars. Léa Azar (Liban), Caroline Cherrier (France), Cypria Donato (Belgique), Bouchra Mokhtari (Algérie), Nadia Raiss (Tunisie) et André Daniel Tapsoba (Burkina Faso) sont les six auteurs sélectionnés pour cette 3ème édition.
Selon les organisateurs, la résidence a noué en 2018 plusieurs partenariats, notamment avec le Festival Anima (Bruxelles), l’Académie libanaise des beaux-arts (ALBA), l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), TV5 Monde et les Instituts français d’Algérie, du Maroc et de Paris. Cette année, le FICAM accueillera de grands noms du cinéma d’animation international, notamment les réalisateurs et scénaristes Brenda Chapman (Etats-Unis), Sunao Katabuchi (Japon) et Carlos Saldanha (Brésil/Etats-Unis).
Le festival, qui a vu le jour en 2001 à l’Institut français de Meknès, s’affirme, selon ses initiateurs, comme un rendez-vous cinématographique incontournable au Maroc et en Afrique. Depuis 2015, le FICAM est intégré à la Saison culturelle France-Maroc.

Mercredi 28 Février 2018

Lu 600 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif