Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Réouverture des théâtres et du cinéma

Une nouvelle lueur d’ espoir pour les artistes



Les artistes et créateurs de la province d’Al Hoceima ont accueilli avec joie la décision de rouvrir les théâtres et la seule Maison de la culture et du cinéma de la ville, après environ un an et demi de fermeture. Les artistes d’Al Hoceima ont poussé un grand soupir de soulagement après cette décision, qui leur permettra de relibérer leurs énergies créatives et de retrouver leur enthousiasme pour retrouver le public et le charmer avec leurs performances artistiques variées et novatrices.

Le directeur de la troupe Tifswin pour le Théâtre amazigh d’Al Hoceima, Fouad El Bannoudi, a précisé que la décision de rouvrir les théâtres et la Maison de la culture est d’une grande importance, étant donné qu’elle a contribué à semer la joie chez les artistes et créateurs d’Al Hoceima et leur a donné une nouvelle lueur d’espoir pour aller de l’avant dansleurs projets artistiques. “Pendant environ un an et demi, la vie culturelle à Al Hoceima était en quasi-stagnation, car nombre d’activités et d’événements, organisés en version virtuelle, étaient en deçà des attentes du public”, a confié à la MAP M. El Bannoudi, notant que cette décision constituera, sans aucun doute, l’occasion pour Tifswin de poursuivre la présentation de leurs spectacles hauts en couleurs.

La troupe Tifswin pour le Théâtre amazigh envisage de présenter le 18 juin, au Théâtre national Mohammed V de Rabat, sa nouvelle pièce “Chatara”, a-t-il indiqué, ajoutant: “nous sommes actuellement en train de mettre la touche finale au spectacle, afin de le présenter au public sous de bons augures”. 

Cet acteur théâtral a fait observer que le retour à la vie culturelle, en ce moment particulier, revêt une grande importance, étant donné que “nous nous apprêtons à inaugurer un certain nombre de projets culturels importants, qui sont en cours de réalisation dans la province d’Al Hoceima, dans le cadre du programme de développement spatial “Al Hoceima, Manarat Al Moutawassit”, en l’occurrence le Grand théâtre d’Al Hoceima et le Centre culturel d’Imzouren. Même son de cloche chez le directeur du festival Buya de la musique au féminin d’Al Hoceima, Abdelaziz El Bakali, qui a salué, dans une déclaration à la MAP, la décision de rouvrir les théâtres et la Maison de la culture, après une fermeture qui a duré environ un an et demi. Cette décision “juste et audacieuse” contribuera à apaiser les âmes et ressourcer plusieurs franges de la société qui ont été durement touchées par la fermeture desthéâtres et dessalles de cinéma, a-t-il estimé. Les artistes et créateurs sont tenus de respecter les mesures préventives adoptées par les autorités compétentes pour enrayer la propagation de la pandémie du coronavirus, a-t-il insisté. Selon M. El Bakali, cette décision lui permettra, ainsi qu’aux artistes d’Al Hoceima et associations œuvrant dans le domaine culturel et artistique, de présenter des spectacles artistiques, rencontrer à nouveau les passionnés de l’art et de la musique et préparer la 9è édition du festival. De son côté, la directrice provinciale du ministère de la Culture, de la jeunesse et des sports à Al Hoceima (Département de la culture), Jihane El Khattabi, a rappelé que la réouverture desthéâtres, des centres culturels et des bibliothèques publiques dans la limite de 50% de leur capacité d’accueil intervient en application de la décision du gouvernement de rouvrir les espaces d’animation dans le Royaume et s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des instructions du ministère de tutelle.

Cette décision contribuera, selon elle, à renforcer l’animation culturelle dans la province d’Al Hoceima, créer une dynamique particulière et permettre aux associations et acteurs culturels de la province d’organiser leurs activités culturelles et de présenter leurs performances artistiques sous de bons auspices. Mme El Khattabi a assuré que les projets réalisés à Al Hoceima dans le cadre du programme de développement spatial “Al Hoceima, Manarat Al Moutawassit”, notamment le Grand théâtre, le Conservatoire de musique et le Centre culturel d’Imzouren, contribueront, une fois ouverts au public, à la promotion de l’offre culturelle. Ils seront aussi d’un grand apport à la dynamique culturelle et artistique dans la province d’Al Hoceima et mettront en exergue plusieurs talents et énergies créatives, ce qui devrait relancer le secteur touristique dans la province et renforcer la position d’Al Hoceima comme destination touristique distinguée. La réouverture des théâtres et de la Maison de la culture permettra un retour triomphal de la vie culturelle et artistique d’Al Hoceima et servira d’exutoire pour la population locale, qui a subi l’impact psychologique de la pandémie de la Covid-19.

Libé
Jeudi 10 Juin 2021

Lu 522 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.


Flux RSS