Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

“Rencontres franco-marocaines”, nouvel ouvrage de Mustapha Jmahri




«Rencontres franco-marocaines. De Raymond Aubrac à Driss Chraïbi», tel est le titre du nouvel ouvrage de l’écrivain marocain Mustapha Jmahri publié chez l’éditeur parisien L’Harmattan.
Ce nouvel ouvrage, en 105 pages, préfacé par le sociologue marocain Mohamed Benhlal, est un recueil d’une quinzaine de textes sur les échanges de l’auteur avec des personnalités ou intellectuels marocains et français qu’il a contactés ou approchés au Maroc ou en France. L’auteur en a connu certains dans sa jeunesse, et d’autres un peu plus tard dans la vie active comme Raymond Aubrac, Driss Chraïbi, Guy Martinet ou Abdelkébir Khatibi.
Ces rencontres abordent des domaines aussi riches que variés allant de la littérature à l’histoire en passant par la sociologie, l’art et le journalisme.
Dans la préface du livre, Mohamed Benhlal, chercheur associé au CNRS d’Aix-en-Provence, souligne que ce travail révèle le côté commun aux deux cultures : marocaine et française et apporte un éclairage personnel sur certaines grandes personnalités contemporaines tout en remarquant que ces mêmes personnages sont soit originaires d’El Jadida-Mazagan, soit ont été rencontrés dans cette ville ou s’y sont intéressés de près. Ce qui fait de Mustapha Jmahri un militant de la mémoire unissant les deux rives de la Méditerranée.
La quinzaine de noms qui font l’objet de l’ouvrage sont : Raymond Aubrac, Dr Guy Delanoë, Driss Chraïbi, Philippe Marchat, Abdelkébir Khatibi, Guy Martinet, Michel Amengual, André El Baz, Farid Zahi, Fouad Laroui, Mohamed Ennaji, Mohamed Benhlal, Si Belhaj, Abderrahmane Taouqi et William Tillet.
La couverture du livre est illustrée d’une photo montrant le romancier Driss Chraïbi et l’auteur en 1987 à El Jadida au Maroc.
Mustapha Jmahri a déjà publié chez L’Harmattan son autobiographie en 2012, un roman « Les sentiers de l’attente » en 2014 et un recueil de nouvelles « Figues et châtiment» en 2016.


 

Mardi 20 Novembre 2018

Lu 425 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.