Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Règlement de comptes à la Ben Battouche?

Le pantin en chef du polisario attribue la mort d'éléments séparatistes à ds dromes marocains


Mourad Tabet
Mardi 5 Septembre 2023

Silence éloquente de Rabat

Un drone des Forces Armées Royales (FAR) aurait tué quatre éléments armés appartenant aux séparatistes du polisario. Il s’agit en l’occurrence du soi-disant chef de la 6e région militaire et membre du secrétariat général du polisario, le dénommé Abba Ali Hammoudi, du commandant d’une brigade, Bashir Said Llyamam, de l’ancien secrétaire général du soi-disant ministère de l’éducation, Hamadi Belaid, et du spécialiste des communications sans fil, Salama Al-Mahdi Sidi Al-Arabi.

C’est par le biais d’un communiqué que la direction des séparatistes a annoncé vendredi 1er septembre cette information, sans toutefois donner plus de détails sur les circonstances de la mort de ses membres, qui auraient, selon quelques médias, l’intention de mener une opération à l'Est du mur de défense au Sahara marocain.

Selon un site proche des séparatistes, «suite à des combats dans la région de Mahbes, l'aviation marocaine a riposté en utilisant deux drones ». 

Ce qui est étrange, c’est que l’annonce de cette «opération» coïncide avec la visite du secrétaire d’Etat américain adjoint pour l’Afrique du Nord, Joshua Harris, aux camps de Tindouf, sur le sol algérien, et ce dans le cadre des efforts de relance du processus politique parrainé par l'ONU au Sahara marocain.

Certains journalistes dont l’algérien Anouar Malek, doutent de la version rapportée par le porte-voix des séparatistes et avancent une hypothèse fort probable: il s’agit d’un assassinat maquillé, notamment en l’absence d’un communiqué de la part des autorités marocaines ou de sources proches de celles-ci.

« La mort des éléments du polisario pourrait être un règlement de comptes au sein de la direction des séparatistes qui ont maquillé le crime en annonçant leur décès lors d’une opération militaire», a affirmé Anouar Malek dans une vidéo sur YouTube postée samedi dernier.

En mars 2022, le polisario, sur instructions de la direction du renseignement militaire du palais d’El Mouradia, avait éliminé Al-Haiba Abdullah Muhammad Al-Fadil, pseudo-ex-commandant du 3e bataillon d'unité militaire.

Les séparatistes ont appris de leurs mentors algériens l’art de maquiller les assassinats. L’on se rappelle du meurtre d’Abane Ramdane, l’un des dirigeants historiques de la révolution algérienne, perpétré au Maroc, le 27 décembre 1957 par ses frères de combat. Ce crime a été maquillé et le journal officiel du FLN  El Moudjahid, avait grossièrement menti et  même écrit qu’Abane était tombé au champ d’honneur.

Il y a lieu de rappeler également que le fondateur du polisario, El Ouali Mostapha Sayed, a été liquidé suite à une décision prise au palais d’El Mouradia, par le président algérien, Houari Boumédiène qui, avec ses hommes de confiance –à savoir son conseiller Slimane Hoffman, son ministre Abdelaziz Bouteflika, le patron des services de renseignements, Kasdi Merbah et le président du Parlement, Mohamed Messaadia- avaient ourdi un plan pour tuer El Ouali qui avait l’intention de renouer le dialogue avec le Maroc. Et pour maquiller ce crime, l’Algérie et les pantins du polisario ont organisé de «grandes» obsèques d’El Ouali Mostapha Sayed.

Mourad Tabet 


Lu 1011 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020











Flux RSS
p