Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Rebondissement dans le dossier du transport en commun dans la région de Rabat

Les cinq sociétés “hors-jeu” décident de se constituer en société anonyme




Rebondissement dans le dossier du transport en commun dans la région de Rabat
Après les sit-in de protestation des salariés de cinq sociétés de transport privé en réaction à la décision de la wilaya de Rabat-Salé-Zemmour-Zäer de concéder à une société étrangère le service du transport en commun, c’est au tour des concessionnaires  de ces sociétés de réagir, mais autrement.
En faisant de l’adage « l’union fait la force » leur devise, les concessionnaires des sociétés Karam-Bus, Latra-Bus, Lux transport, Soctrab et Ahssan Bus proposent de se constituer en société anonyme, et ce dans l’objectif de « mettre à niveau le transport urbain, de développer et d’améliorer la qualité des services offerts aux citoyens », peut-on lire dans une lettre adressée au wali de la région, Hassan Amrani. Les concernés visent par cette offre, de surcroît tardive, mais qui s’érige en véritable parade à la solution prônée par la wilaya, d’unifier l’exploitation du réseau et les véhicules, de professionnaliser les prestations et de moderniser le transport dans la capitale.
Cette offre sera-t-elle retenue par la wilaya, sachant que le cahier des charges a été déjà signé avec la société étrangère? Ce qui est sûr en tout cas, c’est que ces concessionnaires comptent sur les atouts qu’ils offrent pour renverser la tendance. Ils proposent en effet le maintien de la totalité des 5000 postes, alors que la nouvelle n’en retiendra que 2000, en plus de l’embauche de la totalité des employés de la Régie autonome du transport de Rabat (RATR). Outre un tarif unique pour les usagers, les concessionnaires retiennent la refonte du réseau, de manière à l’adapter aux besoins nouveaux de la wilaya, le renouvellement du parc dans un délai de 12 mois et sur la base de normes écologiques, la modernisation des ateliers d’entretien et leur mise à niveau aux normes internationales ainsi que le retrait de la circulation de tous les bus ayant circulé plus de deux ans. Composée d’actionnaires à parts égales, cette société demeurera ouverte, précise les concessionnaires, à l’intégration de toute société désirant s’y joindre, bien entendu, en total respect des conditions générales et objectifs de la nouvelle société. Une réunion s’est tenue mardi dernier entre les concessionnaires et les autorités locales en vue justement de présenter cette offre, mais à l’heure où nous mettions sous presse, l’on ignore encore la réponse de la wilaya.
Sur la base de cette réponse, les salariés décideront de l’attitude à adopter, mais l’on sait d’ores et déjà que deux jours de grève sont prévus aujourd’hui et demain au cas où la réponse serait négative. De source officieuse, l’on sait que la wilaya considère que le dossier est clos puisqu’elle avait accordé suffisamment de temps à ces sociétés de se constituer en société anonyme mais ne l’avaient pas fait à temps. Pour ce qui est des salariés, l’on sait également que la wilaya envisagerait d’intégrer les employés titulaires ; quant aux autres, elle propose de les recruter dès l’opérationnalité du tramway, c’est-à-dire, en 2010. Les salariés ne perdront rien d’attendre, si ce n’est un salaire. 

Amina SALHI
Jeudi 25 Décembre 2008

Lu 1098 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com