Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Rabat, capitale de la francophonie

Le Maroc accueille la 46ème session de l’APF en juillet prochain




Le Maroc abritera la 46ème session de l'Assemblée parlementaire de la francophonie (APF), qui se tiendra du 4 au 12 juillet prochain, a-t-on annoncé mercredi à Dakar.
Cette décision a été prise lors de la réunion du bureau de cette instance, tenu mardi et mercredi dans la capitale sénégalaise.
La 9ème édition du Parlement francophone des jeunes se tiendra parallèlement à cette session.
Le bureau de l'APF s’est réuni à Dakar à l’invitation de la section sénégalaise et de Moustapha Niasse, président de l’Assemblée nationale du Sénégal.
Cet événement, qui a réuni plus de quarante parlementaires francophones issus de quatre continents, s’est déroulé sous la présidence d’Amadou Soumahoro, président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire et président de l’APF.
Selon un communiqué de l’APF, le chef de l’Etat sénégalais Macky Sall a rendu visite au bureau, ce qui est «une première pour un chef d’Etat ».
Macky Sall a tenu à rappeler qu’il accordait une attention toute particulière aux travaux de l’APF, notamment sur la jeunesse et les questions de sécurité au Sahel. A cette occasion, la distinction de Grand-Croix de l’Ordre de la pléiade lui a été décernée.
Le bureau a, en outre, adopté un nouveau plan de communication et de modernisation des statuts. Il a demandé à la Commission politique de lui proposer une révision des mécanismes de vigilance démocratique pour mieux accompagner les pays en difficulté.
Le Royaume a été représenté à cette réunion par Mohammed Touimi Ben Jelloun, deuxième vice-président de la Chambre des représentants.
La rencontre de deux jours a eu pour thème central «L’enregistrement des enfants à l’état civil».
La 45ème Assemblée plénière de l’Assemblée parlementaire de la francophonie s’est tenue en juillet dernier à Abidjan. Cette rencontre, placée sous le thème « Parlements et renforcement de la démocratie », a réuni près de 300 parlementaires de 51 sections de l’APF.

Vendredi 31 Janvier 2020

Lu 1174 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif