Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Qui a hérité de la fortune d’Amy Winehouse ?




Elle aurait eu 37 ans ce lundi 14 septembre. Mais Amy Winehouse a malheureusement rejoint Janis Joplin, Jim Morrison, Kurt Cobain ou Jimi Hendrix dans le tristement célèbre Club des 27, ces musiciens talentueux fauchés à l’âge de 27 ans. La chanteuse londonienne, qui s’était fait connaître grâce à ses titres Rehab ou Back to black, est morte le 23 juillet 2011 à son domicile de Camden. Après une longue descente aux enfers en raison de ses addictions à la drogue et la boisson, la jeune femme a finalement succombé à une overdose d’alcool. Malgré son décès, Amy Winehouse jouit encore d’une énorme popularité. Presque dix ans après sa mort, ses chansons sont toujours autant appréciées et continuent donc de rapporter beaucoup d’argent. Mais qui a hérité de la fortune de la chanteuse au célèbre chignon et trait d’eyeliner ? Au moment de la mort d’Amy Winehouse, selon le journal canadien Metro de l’époque, sa fortune était estimée à 4,25 millions de livres sterling, 2,94 millions après le paiement des taxes et de ses dettes (environ 3,5 millions d’euros). Une somme colossale dont ont hérité les parents de la chanteuse, Mitch et Janis Winehouse. Ils sont également devenus ses ayants droit et donc les bénéficiaires de tous les profits posthumes liés à son oeuvre. Si la fortune de la star anglaise est revenue à ses parents, c’est qu’elle n’avait pas rédigé de testament et n’avait ni descendants, ni mari. Car si Amy Winehouse a durant des années vécu une passion destructrice avec Blake-Fielder Civil, épousé en 2007, le couple a finalement divorcé en 2009. N’étant plus le mari de la chanteuse au moment de sa mort, son ex a donc été exclu de l’héritage.

Libé
Vendredi 18 Septembre 2020

Lu 135 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 18 Octobre 2020 - 18:00 Appendicite : Une cure antibiotique pourrait suffire

Vendredi 16 Octobre 2020 - 18:05 Le secret bien gardé de Melania Trump