Propositions pour attribuer le label “Patrimoine universel”


Libé
Dimanche 18 Décembre 2022

Réunis en visioconférence, les membres du Comité exécutif du Patrimoine universel (issus de la France, la Suisse, l’Italie, la Belgique et l’Espagne) ont décidé d'examiner les propositions  du président dudit comité, d’Abdellah Ajnah, Marocain résidant en France, afin d'attribuer le label « Patrimoine universel ».

Lors de sa désignation et dans son dossier de candidature (septembre 2022), Abdellah Ajnah  a exprimé sa volonté de faire de la session de décembre 2022 et de la session de janvier 2023 un spécial Maroc, avec un accent sur sa ville natale Casablanca, et un spécial France, avec un accent sur sa ville d'adoption Montpellier. Néanmoins, d'autres pays seront proposés lors de la session de janvier 2023, et les listes du Maroc et de la France seront complétées.
Ont été validées les propositions suivantes :

- L'inscription de la Marche Verte, œuvre de Feu Sa Majesté le Roi du Maroc Hassan II et du peuple marocain, en tant que Patrimoine universel de la paix. Cette œuvre constitue une démarche de paix, afin de retrouver l'unité territoriale du Royaume du Maroc. Mention spéciale pour la mémoire de Feu Sa Majesté le Roi Hassan II.

- L'inscription de l'Initiative marocaine du plan d'autonomie pour la région du Sahara prise par Sa Majesté le Roi du Maroc Mohammed VI, comme œuvre de paix, afin de régler le différend entre le Maroc et l'Algérie concernant l'affaire du Sahara. Mention spéciale pour Sa Majesté le Roi du Maroc Mohammed VI.

- L'inscription de la Mosquée Hassan II de Casablanca comme oeuvre universelle de dimension spirituelle, cultuelle et architecturale.
- L'inscription du quartier des Habous de Casablanca comme Patrimoine universel touristique.
- L'inscription des jours du vendredi (jour saint des Musulmans, avec la prière du vendredi), du samedi (Shabbat pour les Juifs, avec ses rites) et du dimanche (jour de la messe pour les Chrétiens), comme Patrimoine universel religieux. Ce classement s'inscrit dans l'esprit de dialogue entre les religions et les communautés de croyants.

- L'inscription du football comme sport universel sur la liste du Patrimoine universel sportif. Symbole de paix et de fraternité entre les peuples, ce sport a une dimension universelle.

Ont été également classés : la Coupe du Monde 2022 au Qatar pour récompenser les efforts de ce petit pays pour l'organisation de cet événement planétaire ; l'équipe de France et l'équipe du Maroc  de football; les deux équipes suivantes : le Paris Saint-Germain Football Club et le Wydad Athlétic Club de Casablanca.

Les joueurs Yahya JABRANE du Wydad Athlétic Club et international marocain, Hakim ZIYACH, international marocain, Kylian MBAPPÉ du Paris Saint-Germain et international français, Olivier GIROUD de l'AC Milan et international français ont reçu une mention spéciale.

- Dans la classe scientifique, ont été classées sur la liste du Patrimoine universel les œuvres et la carrière du professeur Robert CORRIU, aujourd'hui décédé. Il était membre de l'Académie des sciences, de l'Académie des technologies et membre étranger de l'Académie polonaise.

Il était lauréat de nombreux prix au niveau international. Il était l'un des pionniers de la chimie du Silicium et de la nanochimie au niveau mondial. Il était professeur à l'Université de Montpellier.

Dans la même classe, a été également classé le savant marocain Rachid YAZAMI, physico-chimiste. Il est l'inventeur de l'anode graphite pour les batteries lithium-ion. En 2014, il remporte le prix Charles-Stark-Draper de l'Académie nationale américaine d'ingénierie (équivalent du prix Nobel pour les ingénieurs).

- Dans la classe universitaire, seules les propositions de thèses de doctorats ont été examinées. Les propositions des professeurs et chercheurs seront examinées lors de la session de janvier 2023.
Dans cette classe, la thèse de doctorat de Docteure Nezha MEJJAD (Maroc) a été classée sur la liste du Patrimoine universel universitaire : «Approches géochimique et radiométrique pour l'évaluation de l'intensité et la chronologie de la contamination en métaux et en radionucléides des sédiments de la lagune d'El-Oualidia (Maroc) ». Nezha MEJJAD est docteure en géochimie et environnement de la Faculté des sciences Ben M'sik, Université Hassan II de Casablanca, (2018). Actuellement, elle occupe le poste de chercheur en géochimie et environnement au sein du Centre national d'énergie des sciences et techniques nucléaires, Rabat, Maroc. Ses travaux lui ont valu des récompenses nationales et internationales, parmi lesquelles le prix de la meilleure thèse soutenue en 2018.

Lors de la session de janvier 2023, seront examinées d'autres propositions concernant le Maroc, la France, la ville de Casablanca et la ville de Montpellier, ainsi que d'autres pays.


Lu 7500 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe










L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        





Flux RSS
p