Facebook
Rss
Twitter








Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Projet d'Institut supérieur de la magistrature. Aucun manquement au respect du principe de concurrence


Projet d'Institut supérieur de la magistrature. Aucun manquement au respect du principe de concurrence
Le rapport de l'Inspection générale des finances (IGF) sur la construction de l'Institut supérieur de la magistrature "ne relève aucun manquement au respect du principe de concurrence", lors de l'acquisition des fournitures pour les besoins du projet, a indiqué le ministère de la Justice. Plusieurs sociétés ont répondu à l'appel d'offres et aucune plainte n'a été déposée à ce sujet, souligne une mise au point de la Direction de l'équipement et de la gestion du patrimoine du ministère, rappelant que le décret relatif aux marchés publics engage l'administration à choisir la société qui a fait l'offre financière la moins coûteuse.

Il a ajouté que l'IGF mène régulièrement des misions de contrôle des comptes du projet de construction du nouvel institut depuis 2017, en élaborant trois rapports y afférents jusqu'en 2020. Le rapport de l'inspection relatif à l'exercice 2019 traite des marchés conclus durant la période de mise en œuvre du projet jusqu'en 2018, préciset-on. D'autre part, la direction a affirmé que la benne à ordures métallique antirouille acquise dans le cadre du projet est destinée aux espaces externes du bâtiment, sachant que le projet s'étend sur cinq hectares.

S'agissant de la table de réunions, elle a expliqué que son prix d'achat a été le moins coûteux par rapport aux autres offres reçues par le ministère, soulignant que celui-ci a bien répondu aux observations émises par le rapport provisoire de l'IGF, lesquelles ont été inclues dans le rapport définitif. Dans sa conclusion, rappelle-t-on, ce rapport a énonce que "conformément au Code des normes appliquées par l'IGF, les données financières du projet reflètent une image transparente sur les sommes dépensées". En consécration du principe de transparence et du droit d'accès à l'information, la Direction de l’équipement et de la gestion du patrimoine indique être à la disposition de la presse pour fournir tous les éclaircissements sur le projet, conclut le communiqué.

Libé
Vendredi 5 Février 2021

Lu 287 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 23 Septembre 2021 - 20:01 Alger en perte d’altitude

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Dans la boutique

Flux RSS