Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Prison ferme en appel pour cinq personnes, dont 2 ex-policiers




Conduite en état d’ivresse, complicité et détournement d’objets saisis, faux en écriture et modification de l’état des lieux d’un crime, entre autres, griefs retenus

La Chambre pénale de première instance près la Cour d’appel à Rabat a prononcé, lundi, des peines allant de 6 mois à un an de prison ferme à l’encontre de cinq personnes, dont deux ex-policiers, pour détournement et recel d’objets saisis. Il s’agit du conducteur d’un véhicule ayant causé un accident de circulation à Rabat, en avril dernier, son frère et une autre personne qui les accompagnait, en plus de l’officier qui était chargé de gérer les mesures de sécurité dans le périmètre de l’accident et l’inspecteur chargé de dresser le constat.
Ainsi, la Cour a condamné l’accusé "H.D" à deux ans de prison, dont huit mois de prison ferme, et deux autres mis en cause à deux ans de prison, dont six mois de prison ferme, après requalification des chefs d’accusation en "complicité de détournement d’objets saisis ".
La Chambre criminelle a également prononcé des peines d’un an de prison ferme à l’encontre d’un ex-officier de police pour "détournement d’objets saisis" et de huit mois de prison ferme contre un ex-inspecteur de police pour "modification de l’état des lieux d’un crime", en plus d’une amende de 5.000 DH.
Le juge d’instruction près la Cour d’appel à Rabat avait ordonné, le 21 avril dernier, le dépôt à la prison locale de Salé des 5 mis en cause, pour "faux en écriture authentique, modification de l’état des lieux d’un accident de circulation et délit de fuite", chacun en ce qui le concerne. La Chambre correctionnelle près le tribunal de première instance de Rabat avait condamné, le 8 mai dernier, à deux ans de prison ferme, assortie d'une amende de 20.000 DH, l’accusé H.D, poursuivi pour "conduite en état d’ivresse" et "défaut d’assurance automobile".
 

Jeudi 26 Octobre 2017

Lu 532 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés