Libération


Facebook
Rss
Twitter








Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Présence marocaine à la célébration de la diversité culturelle gabonaise





Le Gabon a fêté ce week-end sa diversité culturelle à travers une série d'événements mettant en relief les mets et les produits artisanaux de chaque province du pays, ainsi que les traditions et rites gabonais, avec une présence marocaine mettant en exergue la richesse et la diversité du patrimoine du Royaume.
Sous une tente caïdale typiquement marocaine, dressée au niveau du boulevard Jean Paul II à Libreville, des produits cosmétiques, costumes traditionnels et épices du Maroc ont suscité un grand intérêt de la part des Gabonais venus nombreux découvrir de près un pan de la culture marocaine.  Initiée en partenariat avec l’ambassade du Maroc au Gabon, la participation du Maroc à cet événement vise à faire découvrir à la population locale les différents produits marocains, a déclaré à la MAP Said Bakri, président de l’Association marocaine "Etoile verte", organisatrice de cette initiative, notant que le stand du Maroc a connu une grande affluence des visiteurs très friands des produits cosmétiques marocains.
Et d’ajouter que pour donner un aperçu sur la culture marocaine, une troupe musicale composée de ressortissants marocains résidents au Gabon a gratifié le public des plus beaux répertoires de la musique chaâbi et andalouse, notant que ce genre de manifestation est de nature à consolider davantage les liens d’amitié et de fraternité entre les peuples marocain et gabonais.
La 14ème édition de la fête des cultures, célébrée cette année sous le thème "Diversité culturelle et Construction de la Nation", a été inaugurée, vendredi, par une conférence sur la thématique de cet événement animée par des universitaires et chercheurs de l’Université Omar Bongo (UOB) de Libreville.
Le lancement officiel de cet événement décalé d’une journée à cause des fortes précipitations qui se sont abattues sur la capitale gabonaise, a été donné samedi par le ministre gabonais de la Culture, Alain Claude Bilié-By-Nzé.
Au programme de cette manifestation culturelle qui a pris fin dimanche figuraient une exposition d’arts et de peintures, des présentations de danses, rites traditionnels et arts culinaires gabonais, outre un concours pour les jeunes artistes et des concerts animés par différentes troupes musicales locales.

 

Jeudi 31 Mai 2018

Lu 495 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.