Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Poutine se dit une personne ordinaire qui aime Mozart




Le président russe Vladimir Poutine a confié récemment qu'il se sentait une "personne ordinaire" qui aime lire des romans historiques et écouter du Mozart, mais qui a un travail "pas comme les autres".
"Vous savez, je me considère comme une personne ordinaire", a déclaré M. Poutine, lors d'une séance de questions-réponses avec de jeunes Russes âgés de 10 à 17 ans, diffusée en direct par la chaîne de télévision NTV.
"Bien sûr, il faut dire que je fais un travail pas comme les autres, mais je vis une vie normale, ordinaire", a-t-il assuré, au cours de ce show qui s'est déroulé pendant près de trois heures dans un centre pour enfants particulièrement doués à Sotchi, sur les bords de la mer Noire.
M. Poutine a indiqué veiller soigneusement à avoir un agenda quotidien lui permettant "d'avoir le temps d'écouter de la musique, de faire du sport et de garder le contact avec ses amis".
"J'avais l'habitude de vivre comme ça bien avant de devenir président. Et peu de choses ont changé maintenant, sauf certaines spécificités liées aux fonctions présidentielles", affirme Vladimir Poutine.
"J'aime lire, notamment des romans historiques (...), j'écoute toujours avec plaisir de la musique classique, Bach, Beethoven, Mozart. Mais pour moi, peut-être, avant tout, Mozart", a indiqué l'homme fort de Russie.
Ses trois valeurs principales : "La vie elle-même, l'amour et la liberté", a confié Vladimir Poutine, vêtu de manière décontractée, col déboutonné et sans cravate.
Sa journée de travail "finit si tard" qu'il ne pense qu'à "aller au lit le plus vite possible" et "non pas à regarder Instagram", a-t-il ajouté.
"Si les employés de mon administration utilisent l'Internet de manière très active (...), moi personnellement, je ne l'utilise presque pas", a-t-il précisé.
"Est-ce que je dois continuer à faire mon travail en qualité de président? Je ne l'ai pas encore décidé", a dit Vladimir Poutine, au pouvoir depuis 17 ans, alors que son mandat expire l'année prochaine et que l'élection présidentielle est prévue en Russie en mars 2018.
"Il y a encore du temps avant le début de la campagne électorale, on verra", a-t-il ajouté.
Personne ne doute vraiment en Russie que Vladimir Poutine sera candidat à sa succession.

Libé
Jeudi 27 Juillet 2017

Lu 456 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Mots Croisés