Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Plus de 4.600 migrants secourus au large de la Libye cette semaine


L'Italie dénonce le manque d'entraide européenne sur l'accueil des migrants



Plus de 4.600 migrants secourus en ce début de semaine au large de la Libye sont arrivés mercredi en Italie ou y étaient attendus dans les prochains jours, au moment où Rome fait pression pour que d'autres pays ouvrent leurs ports.
Au nord, selon des médias italiens, un Ghanéen de 23 ans qui avait été refoulé au moins une fois par les autorités françaises est mort renversé par une bétonneuse mercredi après-midi à Vintimille, où une petite partie des migrants débarqués en Italie se retrouvent pour tenter de passer en France.
Dans la matinée en Sicile, un navire des gardes-côtes italiens est arrivé à Pozzall (sud de l'île), avec 481 migrants à bord, tandis que le Phoenix de l'ONG maltaise Moas a commencé à débarquer 422 autres personnes à Trapani (ouest).
Dans le même temps, les navires de quatre autres ONG -- Médecins sans frontières (MSF), SOS Méditerranée, Save the Children et ProActiva Open Arms -- faisaient route vers la Sicile ou le sud de l'Italie avec un total de plus de 2.700 personnes secourues dans la journée de mardi, selon les informations fournies par ces ONG.
Ces opérations de secours ont été coordonnées par les gardes-côtes italiens. Dans la journée de mercredi, ces derniers ont encore secouru 1.100 migrants sur l'un de leurs navires et coordonné d'autres opérations, selon des médias italiens. Les gardes-côtes n'étaient pas joignables dans l'immédiat pour confirmation.
Les navires des ONG ont relevé un nombre important de jeunes enfants et d'adolescents parmi les migrants secourus. Le plus jeune de ces passagers est un petit Camerounais prénommé Christ: sa mère a accouché mardi sur un petit bateau en bois surchargé.
Cette jeune Camerounaise, dont le compagnon est encore détenu en Libye, a réussi peu après à monter seule, sous les applaudissements des secouristes, l'échelle menant sur l'Aquarius, navire affrété par SOS Méditerranée et MSF.
C'est la sage-femme de MSF, Alice Gautreau, qui a alors coupé le cordon ombilical. "Le petit Christ va très bien. La maman aussi, mais ça aurait été mieux pour tous les deux si elle n'avait pas dû accoucher au milieu de la Méditerranée, entourée par une centaine d'hommes", a-t-elle déclaré sur Twitter.
L'Italie a une nouvelle fois dénoncé le manque d'entraide européenne sur l'accueil des migrants, en dépit des déclarations de solidarité de Paris et Berlin mercredi à l'occasion d'un sommet tripartite à Trieste (nord-est).
"L'Italie a fait et continuera à faire sa part dans les secours et l'accueil (des réfugiés, ndlr). Mais elle se bat dans le même temps pour que la politique migratoire ne soit pas confiée à quelques pays seulement et qu'elle soit partagée par toute l'Union européenne", a déclaré le chef du gouvernement italien, Paolo Gentiloni.
Depuis plusieurs semaines, l'Italie exhorte ses partenaires européens à apporter une "contribution concrète" pour endiguer les départs mais surtout à ouvrir leurs ports aux bateaux chargés de migrants, ce qu'ils refusent toujours de faire.
L'afflux migratoire record de ces derniers mois en Italie, où les prochaines législatives sont prévues pour au plus tard début 2018, met le gouvernement de centre gauche de M. Gentiloni sous la forte pression de l'opposition populiste et de droite.
M. Gentiloni a plaidé pour "une politique migratoire commune, de plus en plus partagée" : "Une intervention (économique, ndlr) en Afrique, la coopération en Méditerranée et en Libye, un travail commun pour orienter les activités des ONG" qui portent secours aux migrants en mer.

Libé
Vendredi 14 Juillet 2017

Lu 573 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Mots Croisés