Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Plongée depuis Dar Souiri dans le patrimoine musical légendaire des “Ghiwane”




Plongée depuis Dar Souiri dans le patrimoine musical légendaire des “Ghiwane”
Les Souiris et les visiteurs de la cité des Alizés ont eu droit, le week-end dernier, à un spectacle de toute beauté autour du patrimoine musical du groupe légendaire ''Rolling Stones made in Morocco'' : Nass El Ghiwane.

Inscrit dans le cadre des soirées du Ramadan organisées annuellement par l'Association Essaouira-Mogador, ce spectacle riche en chants et sonorités, a été offert aux mélomanes de ce style de musique authentique, par la troupe 100% souirie ''Khiyam Lguifan''.
Plus d'une heure et demie durant, Hassan Fatihi entre banjo et mandoline, accompagné dans cette belle aventure par Aziz Izoubaz et Mohamed Slimani à la percussion, et Ahmed Outanine surfant entre plusieurs instruments, ont emporté le public présent dans un périple au coeur du patrimoine musical si riche et diversifié de Nass El Ghiwane, Jil Jilala ou encore Lamchaheb.
Dans une ambition festive et bon enfant, le Quartet, qui a vécu le phénomène ghiwani durant les années 70, a bien voulu agrémenter cette soirée ramadanesque aux saveurs de la nostalgie, en interprétant pour le bonheur de tous, un florilège de chansons qui faisaient la fierté de toute une génération, et représentaient une référence de taille pour le patrimoine musical national authentique et diversifié.
Afin de permettre aux aficionados de renouer avec ce style de musique légendaire, la troupe ''Khiyam Lguifan'' a interprété, à la manière des grands maîtres, des chansons telles que ''Eloutfiya'', ''Naker Lehssan'', ''Eraâd'' et ''Chemaâ'' ou encore ''Douk Laymine'' de Jil Jilala.
Sur le registre de Nass El Ghiwane, on était convié à apprécier des morceaux de toute beauté genre ''Ahyawine'', ''El Hal'' ou encore ''Mahboub Linrid'' entre autres titres très connus et appréciés du public. Pour clore en beauté cette soirée mémorable tant attendue par le grand public, venu en masse revisiter une page rayonnante de la musique nationale aux rythmes singuliers et paroles édifiantes et constructives, le groupe ''Khiyam Lguifan'' a puisé dans le répertoire emblématique de la troupe Lamchaheb, le temps d'interpréter des titres de toute splendeur, tels que ''Bin El Koudiyate'', ''Bghit Bladi'' ou encore ''Lemssalmine''.
Créée en 2009 à Essaouira, le groupe musical ''Khiyam Lguifan'' compte parmi ses rangs des musiciens talentueux ayant vécu le phénomène ghiwani des années 70 et qui se sont imprégnés de ce style musical dans le but de le préserver, de promouvoir la chanson originale aux paroles édifiantes, et surtout d'assurer la transmission de cet art, de ce patrimoine ancestral et de tout ce savoir-faire qui fait la fierté de l'ensemble des Marocains, aux générations montantes.

Vendredi 24 Mai 2019

Lu 637 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com