Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Plaidoyer à Fès pour la promotion de la diversité culturelle




Les participants au 15ème Forum international de la culture amazighe ont souligné la nécessité d’encourager le vivre-ensemble et de promouvoir la diversité culturelle. Lors de cet évènement, organisé du 12 au 14 juillet à Fès, dans le cadre du Festival de la culture amazighe, l’accent a été mis sur la contribution de la culture amazighe à la consolidation de la paix, de la démocratie, du développement et de la modernité. Les intervenants, de différentes nationalités, ont souligné la nécessité de préserver le patrimoine matériel et immatériel de la composante amazighe en Afrique du Nord, tout en appelant à l’encouragement de la recherche dans le domaine des études migratoires. Les participants à ce forum, organisé sous le thème ‘’Les nouveaux défis de la migration dans la région euroméditerranéenne : amazighité, femme, échange culturel et développement’’, ont mis l’accent sur l’impératif d’ériger la diversité culturelle en levier d’intégration et de développement économique, social et culturel. Ils ont également mis en exergue la stratégie nationale d’immigration et d’asile, appelant à ‘’protéger l’identité culturelle de la communauté marocaine à l’étranger’’. Le Forum international a débattu de nombreux axes, dont le rôle de la migration dans le développement durable, la fuite des cerveaux, la migration et la création artistique en Méditerranée et le problème des réfugiés dans la région. Initiée par l’Association Fès-Saiss et le Centre Sud-Nord, en partenariat avec la Fondation BMCE, le festival comprend deux volets principaux dédiés au Forum international axé sur l’immigration, à la chanson et aux arts amazighs. Selon les organisateurs, le forum est une occasion pour les experts et les chercheurs de discuter de questions liées aux échanges à travers l’histoire, la migration et la culture et leurs contributions au développement et au dialogue des cultures. Cette manifestation culturelle est aussi une opportunité propice pour mettre en évidence l'impact positif de la contribution de la culture amazighe au dialogue interculturel, au développement humain et à la préservation du patrimoine. Outre le forum, le festival célèbrera la chanson amazighe à travers l'organisation de plusieurs soirées visant à promouvoir ce patrimoine littéraire et artistique universaliste. Plusieurs artistes, dont Khadija Atlas, Najat Tazi, Houssein Ait Baamran et des groupes d'Ahidous et d'Ahwach, animent les soirées de ce festival

Libé
Mardi 16 Juillet 2019

Lu 1000 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com