Le “ général de fer ” Zaloujny : Une nouvelle icône ukrainienne

 


Place au cinéma et à la diplomatie culturelle


Rachid Meftah
Mardi 26 Juillet 2022

23ème édition du Festival Cèdre Universel du court-métrage à Ifrane et Azrou

Place au cinéma et à la diplomatie culturelle
Le Festival Cèdre Universel du court-métrage tiendra sa 23ème édition du 25 au 28 août 2022 dans les villes d’Ifrane et d’Azrou avec pour thématique centrale : «Le cinéma et la diplomatie culturelle». En effet, le choix de cette thématique s’inscrit dans le contexte national,régional, continental et international des grandes mutations stratégiques, politiques, économiques, sociales et culturelles qui ont, en tout état de cause, induit un nouvel ordre mondial et de nouvelles conceptions des relations internationales et de la diplomatie. Et c’est dans ce contexte laborieux précisément que la 23ème édition du Festival Cèdre Universel du court-métrage se veut un outil parmi tant d’autres du déploiement de la diplomatie culturelle parallèle en faveur du rayonnement de notre pays au niveau continental mais aussi international, au service des intérêts de la nation et au centre du processus vertigineux du Nouveau modèle de développement. D’ailleurs, le président du festival, Abdelaziz Ben Ghali, a indiqué, en annonçant la tenue prochaine de la 23ème édition que le choix de cette thématique provient de la conviction longuement murie de l’ensemble des acteurs et organisateurs de cet événement de l’importance et la pertinence de consolider la production et la culture cinématographiques et de les rattacher à la nouvelle doctrine diplomatique, rationnelle, multidimensionnelle, diversifiée et bien élaborée en totale adéquation avec les aspirations au progrès et à l’épanouissement de notre pays. D’autre part, Abdelaziz Ben Ghali a souligné que la région d’Ifrane jouit d’une ambiance artistique favorisée par une réelle dynamique de valorisation de ses potentialités naturelles et humaines, constituant une «force douce»tendant vers la promotion d’un tourisme alternatif, enjeu social crucial et opportun et levier du développement socioéconomique de cette partie du territoire national et contribuant au rayonnement culturel et artistique de la région. «Le Maroc en général et la région d’Ifrane en particulier, disposent d’énormes capacités naturelles et d’un riche patrimoine qu’il convient de mettre en valeur à travers l’image», comme étant « un médium très prisé et peut-être le plus prisé à l’heure actuelle», a-t-il mis en avant, estimant que le vrai message véhiculé par le cinéma se doit d’aborder toutes les questions de la société dans le but de mettre en place un débat constructif… Ainsi, c’est dans cette perspective que les organisateurs de cette édition en ont conçu un programme largement diversifié constitué d’une panoplie d’activités cinématographiques et artistiques, dont particulièrement la compétition «le Cèdre d’Or» des courts métrages, avec la participation de 18 pays dont les nominations seront départagées par un jury prestigieux et professionnel, outre deux colloques «Cinéma et diplomatie culturelle entre les peuples» et «La voix des jeunes entre créativité et problématiques de la production cinématographique», des ateliers de formation à l’écriture de scénario, une master class, des hommages, entre autres activités visant la création d’une véritable dynamique culturelle dans la région avec l’ambition de donner davantage d’éclat au festival que les accumulations à travers plusieurs années prédisposent d’ores et déjà à s’imposer comme un rendez-vous cinématographique national et peut-être continental, voire international incontournable. Par ailleurs, dans l’optique d’encourager les talents artistiques et l’excellence et de motiver la production cinématographique d’une manière générale, la 23ème édition du Festival Cèdre Universel du court-métrage réserve un programme d’hommages à la réalisatrice marocaine Fatima Ali Boubakdi, ainsi qu’aux grandes stars marocaines Aziz Dadas, Hassen Badida, lors de la cérémonie d’ouverture qui aura lieu le 25 août 2022 à la salle des conférences de la ville d’Ifrane en présence d’un parterre d’artistes, d’intellectuels, de cinéphiles, d’acteurs associatifs, d’élus locaux … Là-dessus, il sera procédé à un protocole d’accueil des membres de la «Rabita Al Qods de Palestine» de même qu’au lever de rideau par la projection du court métrage «Al Massira» de Youssef Britel et la mise en avant de la présence de l’invité d’honneur, le réalisateur et comédien italien Houwa Mimmou …


Lu 847 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 15 Août 2022 - 10:22 Moga Festival de retour à Essaouira